[Test] FiiO M6 : le galet dans la mare

Et le son ?

Out of the box

Dès les premières écoutes, la parenté entre les FiiO M7 et M6 devient évidente. La dynamique est excellente, les timbres bien rendus et on reconnaît immédiatement l’excellente stéréophonie du DAC Sabre.

FiiO n’a pas menti et aussi étonnant que cela puisse paraître, le FiiO M6 s’avère plus puissant que le M7. Si sur des intras, la différence n’est pas flagrante mais une fois le cap des 32 ohms franchi, le M6 parvient à tirer son épingle du jeu. Les attaques sont plus franches et on retrouve plus de détails à bas volume, la dynamique profitant du boost en puissance.

L’étagement des plans n’atteint pas la qualité du FiiO M9, aidé par une amplification bien plus costaude et un double DAC AKM. Mais, allié à une bonne paire d’intras, la quantité d’informations délivrées reste surprenante. Le M6 brille sur les pistes calmes, il prends le temps de poser les voix, cadrer la scène et minutes après minutes, on se laisse happer.

Avec le temps

La reprise de Crazy par Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox est une bonne piste de test pour le baladeur. L’unisson des voix confirme le savoir-faire de FiiO sur ce registre, des bas-médiums légèrement plus appuyés mais sans jamais verser dans l’exagération.

Les aigus sont propres et même à haut volume, la distorsion reste parfaitement maitrisée. On reste sur une puce Sabre, plus neutre mais aussi plus dynamique qu’AKM. Le classique et l’électro ne posent aucun soucis au FiiO M6 et la comparaison directe avec le Cayin N3 fait mal à ce dernier.

Astell&Kern ou Luxury&Precision, conserve une longueur d’avance à ce niveau, mais les budgets sont aussi plus élevés. Dans la même gamme de prix, difficile de retrouver ce niveau, pour le moment.

Le passage de 16bit à 24bit est moins flagrant que sur le FiiO Q5 ou le FiiO M9, le gain en dynamique étant surtout sensible en sortie symétrique. Les bénéfices se ressentent aisément sur des Simgot EM3, hybrides et taillé en V niveau signature, beaucoup moins sur un ATH-MSR7B, plus dur à driver.

Bluetooth et streaming

Connecté en bluetooth, on note directement une perte au niveau de la dynamique. Mon iPhone ne supporte ni les codecs apt-X HD, ni LDAC, seulement SBC, il faut se contenter de flux tout juste SD. Si c’est une solution très pratique en milieu bruyant comme le train ou le métro, on privilégiera les pistes stockées localement.

Justement, grâce aux applications de streaming et la présence d’un slot micro-SD, il est facile de stocker sa musicothèque en la téléchargeant directement sur le baladeur. Testé en aveugle, la différence de rendu streaming/stocké est inaudible, on conseillera donc aux utilisateurs de ce type de plateforme de télécharger plutôt que de streamer depuis un téléphone.

Globalement, difficile de pénaliser le FiiO M6 au niveau des performances sonores. Les voix sont claires, les médiums précis et le grave tendu, tant que vous ne lui adjoignez pas un casque trop dur à driver. Associé à de bons intras, vous êtes prêt pour le reste de l’année.

Bluetooth, sortie ligne/USB, on vous dit tout page 6.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7

Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

3 Comments

  1. mighty10
    29 août 2019

    Bonjour, félicitations pour votre blog !
    J’aimerais relier un Fiio M6 à un ampli stéréo pour m’en servir de lecteur de fichiers (FLAC), via un cable jack / RCA. Je sais que la sortie casque n’est pas prévue pour mais quid de la sortie ligne, présente en combo ? Aurais-je des problèmes d’impédance, de bruit..bref est-ce que çà peut fonctionner correctement ? Cà me permettrait d’utiliser le DAC du baladeur qui me semble être de qualité.
    Merci !

Laisser un commentaire