[Test] FiiO Q5 : le DAC tout-en-un nomade

Tout nouvel ampli-DAC de la marque chinoise, le FiiO Q5 intègre tout ce que le constructeur sait faire de mieux : double DAC AKM, système d’amplis amovibles, bluetooth et polyvalence. Tient-on le tout-en-un audiophile ultime ? La réponse dans notre test.

Design et fabrication

Auréolé de nombreuses récompenses, voici enfin le test du FiiO Q5. Remplaçant du FiiO E18 Kunlun, il se substitue aussi au FiiO E17, deux excellents DAC nomade de la marque. Il conserve néanmoins de nombreux traits communs avec la précédente génération, que ce soit la coque en aluminum ou le placement des sorties sur la tranche supérieure.

Potentiomètre sur le FiiO Q5

Conçu d’un seul bloc, le châssis du FiiO Q5 est réalisé à partir d’un bloc d’aluminium usiné puis sablé. Le rendu final est flatteur, l’aluminium brossé contraste élégamment avec le dos en simili-cuir. Légèrement granuleux, ce dos améliore la préhension du DAC, l’aluminium brossé se révélant particulièrement glissant. Esthétique, mais pas forcément pratique.

Les bords sont chanfreinés, ce qui renforce encore la qualité perçue. Les reflets chromés, le revêtement sombre de la façade avant, la peinture bi-ton, autant d’éléments qui montrent que FiiO monte en gamme avec ses derniers produits.

Une jolie mise en scène du FiiO Q5

Parmi les éléments distinctifs, on remarquera le petit cerclage rouge au niveau du potentiomètre de volume et du bouton d’allumage. Gimmick déjà aperçu sur les FiiO X7 Mark II et FiiO X5 Mark III et plutôt réussi il faut l’admettre, une petite touche de fantaisie.

Interface et navigation

Connectique I/O

Entrées numériques et analogique du FiiO Q5

Très complet, le FiiO Q5 est relativement futureproof avec sa triple entrée numérique, ses deux ports USB et son système de modules amovibles. On a donc sur :

La tranche supérieure

  • Sélecteur Bass Boost : On/Off
  • Sélecteur de Gain : Low/High
  • une prise combo ligne/optique/coaxial
  • une sortie ligne

La tranche latérale gauche

  • un bouton play/pause
  • piste suivante
  • piste précédente
  • un port micro-USB

La tranche latérale droite

  • un potentiomètre de volume
  • un bouton d’allumage/extinction
  • une led « DSD »

La tranche inférieure (avec le module AM3A)

  • sortie casque 3.5mm
  • sortie casque 2.5mm
  • un port micro-USB

Prise en main

Boitier et affichage

Mesurant 12.4 cm de haut, 6.4 cm de large, 1.6 cm d’épaisseur pour 195g, le FiiO Q5 fait à peu près le même format qu’un smartphone moderne. Par contre, il est aisément deux fois plus épais, ce qui peut être un soucis si vous envisagez de l’appairer avec un smartphone en USB justement.

Un modèle relativement compact au final

Si les deux prises USB peuvent être utilisées pour relier une source, FiiO recommande explicitement d’utiliser la prise située sur la base. La prise USB latérale reste à privilégier pour la charge du FiiO Q5, comme le rappelle le logo « charge in ».

Une fine fente, située entre le Q5 et le module d’amplification, s’illumine de plusieurs couleurs en fonction du mode utilisé. Un indicateur discret, finalement très pratique et qui permet de voir d’un seul coup d’œil si le DAC est connecte ou non. Ex: en mode appairage bluetooth, le Q5 clignote en rouge et bleu. Puis la diode passe au bleu continu une fois connecté.

Le mélange aluminum + cuir rend très bien sur le FiiO Q5

Le potentiomètre de volume est finement dosé. Cranté sur toute sa surface, souple mais offrant suffisamment de résistance pour empêcher les sauts de volume, c’est un plaisir à utiliser au quotidien. Juste en dessous, on trouve le bouton d’allumage qui lui aussi s’illumine de bleu une fois le DAC allumé.

Connexion via entrée USB

Certifié MFi, le FiiO Q5 se connecte aisément à un iPhone ou iPad. Il suffit de relier ce dernier au Q5 via un câble lightning -> micro-USB ou même USB-C -> micro-USB sur les derniers iPad. Ceci fait, la musique basculera automatiquement sur la sortie USB et sera décodé par le FiiO Q5.

Connexion USB sur le FiiO Q5

L’avantage de cette connexion est de pouvoir profiter au maximum des capacités offertes par le DAC. Si l’iPhone est tout à fait capable de décoder des fichiers 24 bits et Hi-Res, il réalise un down-sampling de ces derniers si le dongle d’origine/la sortie casque est utilisée. Sur un DAC externe, ce problème ne se pose pas car le téléphone délègue entièrement le décodage au DAC.

Relié à un ordinateur, le FiiO Q5 fonctionne directement sur les machines modernes. Sur Windows 10, le pilote est automatiquement chargé par Windows Update et sur OSX, l’installation est la aussi automatique. Il est ensuite possible de choisir l’échantillonnage de votre choix : 16/24/32 bit, 48/96/192/384 kHz.

Connexion via entrée Optique/Coaxial

Relativement universelle, la connexion en Cinch Coaxial ou Toslink Optique permet de relier le FiiO Q5 à une multitude de sources. Cela peut aller du lecteur CD au MacBook en passant par le Chromecast audio, virtuellement toutes les sources numériques peuvent être connectées au Q5.

La prise est au format combo, il ne sera donc pas possible de relier à la fois une source en coaxial et une source en optique. FiiO fournit les adaptateurs mini-toslink et mini-jack vers cinch, ce qui est une très bonne chose.

Attention : pas de 32 bits et 96kHz maximum en Coaxial.

Remise au goût du jour du FiiO X3 mark ii

Connexion via Bluetooth

Avec la disparition des prises Jack sur les smartphones, le bluetooth devient petit à petit le principal support de connexion sur les casques et intras. Le DAC n’échappe pas à cette tendance et le FiiO Q5 propose une compatibilité complète avec les protocoles bluetooth modernes : apt-X, apt-X HD, SBC, tout juste manque-t-il le LDAC.

Connexion bluetooth avec le FiiO Q5 et un iPhone

Dans les faits, si votre source gère le protocole apt-X, le FiiO Q5 offrira une qualité d’écoute analogue à la connexion filaire, jusqu’au 16bit/48kHz. Si votre source supporte le apt-X HD, le FiiO Q5 parviendra à offrir la même qualité filaire en 24bit / 96kHz.

Si votre source ne gère que le protocole SBC, il faudra vous contenter d’une qualité « presque CD ». Sur du Spotify, même en qualité « exceptionnel » cela restera amplement suffisant.

Connexion via entrée ligne

Dernière option, le FiiO Q5 peut être branché via sa sortie ligne. Cette dernière by-pass totalement le circuit de conversion numérique/analogique pour se concentrer sur l’amplification uniquement.

Même les baladeurs Sony peuvent être connectés.

Une option intéressante pour les possesseurs de DAC/DAP qui trouvent que ce dernier manque de puissance, une sorte de FiiO E12 revival.

Attention : l’entrée ligne ne transforme pas magiquement votre système en symétrique.

Accessoires fournis

Bonne nouvelle, le FiiO Q5 dispose d’un bundle très complet. La marque a couvert quasiment tous les usages en offrant aussi bien de quoi se relier en numérique, qu’en analogique.

Le FiiO Q5 profite d’un bundle ultra complet.

On retrouve donc :

  • une housse en protection en tissu maillé
  • un câble court lightning vers micro-USB
  • un câble micro-USB vers USB
  • un adaptateur toslink vers mini-toslink
  • un adaptateur coaxial vers mini-jack
  • un câble mini-jack / mini-jack
  • un set d’élastiques pour associer le DAC à une source
  • un tournevis torx pour changer le module d’amplification
  • un carré de silicone à intercaler entre le DAC et la source

En option, FiiO propose toute une variété d’accessoires. Que ce soit des housses complémentaires ou du câblage symétrique pour relier un IEM comme le FiiO FH5

Pour toutes les caractéristiques techniques du FiiO Q5, rendez vous en page 2.

Pages : 1 2 3

Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

2 Comments

Laisser un commentaire