[Test] FiiO X5ii : le baladeur premium 2.0

Après le FiiO X3, le FiiO X5 a lui aussi droit à sa mise à jour. Modèle haut de gamme de la marque, il s’était facilement imposé comme la référence des baladeurs audiophile à moins de 400€ lors de sa sortie. FiiO veut marquer l’essai une seconde fois avec ce modèle, avec succès ? La réponse dans ce test.

Prise en main du FiiO X5ii

Avec le FiiO X5 nouvelle génération, la marque continue d’harmoniser sa gamme de baladeurs audiophiles. Comme sur les FiiO X3 et FiiO X1, le FiiO X5 est conçu autour d’une roue de sélection, qui n’est pas sans rappeler l’iPod classic, cerclée de quatre boutons. Plus grand et plus large que le FiiO X3ii il est néanmoins plus compact que son « ancêtre » le FiiO X5 première génération.

FiiO a conservé ce qui avait fait le succès du premier modèle : deux lecteurs de carte micro-sd, un large écran IPS et surtout le DAC Burr-Brown. Les évolutions en terme de performances sonores sont intéressantes, mais nous verrons cela dans le paragraphe dédié, concentrons nous plutôt sur la prise en main.

Le FiiO X5ii présente bien, la nouvelle coque en aluminium fait moins « brut de décoffrage » que le précédent modèle avec une surface lisse et des angles moins prononcés. En main, la préhension est meilleure, tout comme l’accés aux touches et à la roue. FiiO a tenu compte des remarques d’utilisateurs et a rendu la roue plus précise et moins lâche, sans non plus atteindre la précision de la roue Apple, maître étalon de l’ergonomie.

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (15)
Le FiiO X5ii est une belle évolution du premier modèle.

L’écran a fait un gigantesque bond en avant, si le premier FiiO X5 utilisait lui aussi une dalle IPS, le contraste et les couleurs ne le démarquait pas spécialement des autre modèles moins cher. Le FiiO X5ii quand à lui expose enfin un écran digne de 2015, les couleurs sont vives mais le contraste est enfin présent, il est ainsi beaucoup plus simple de naviguer dans les menus. Et puis c’est tout simplement plus agréable de pouvoir regarder un écran de qualité, même si ce sont de simples pochettes d’album.

Les boutons on conservé la même fonction sur tous les modèles de la marque, dans le sens horaire on a donc : options / retour arrière / piste suivante / piste précédente. Au centre de la roue on retrouve enfin le bouton de validation qui permet de confirmer chaque action et d’activer la pause/lecture.

Enfin, pour aborder la question de l’interface en elle-même, la marque a décidé d’abandonner les menus du premier FiiO X5 pour un menu plus simple sur une seule ligne avec des pictogrammes clairs. Personne ne s’en plaindra et la réactivité de l’OS maison de FiiO est toujours la.

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (11)
Suffisamment puissant pour alimenter tous les casques nomades, le FiiO X5ii n’oublie pas les intras pour autant.

Bundle et accessoires

FiiO a pris l’habitude de proposer des bundle assez complet et le X5 ne déroge pas à la règle. La boîte inclus donc :

– le FiiO X5ii
– une housse en silicone et des protections d’écran
– un câble micro-usb / USB
– un câble jack 3.5mm vers coaxial
– 3 kits adhésifs pour « habiller » le FiiO X5ii

Pour le moment, seul une housse en cuir est disponible pour le FiiO X5ii, nul doute que de nombreux accessoires seront disponibles au fur et à mesure.
Les amplis FiiO sont bien sûr compatible avec le nouveau FiiO X5.

Caractéristiques du FiiO X5ii

Le FiiO X5ii a conservé le DAC Burr-Brown PCM1792 qui avait fait le succés du premier modèle, par contre la marque a totalement repensé le circuit en aval et amont. Toujours conçu en double canal à la sortie du DAC, les OPA1612 du FiiO X5 on laissé place aux plus performants OPA1652 afin d’améliorer la finesse du rendu et surtout une distorsion beaucoup plus faible (0.000015%). De même, l’amplification en LMH6643 a laissé place au BUF634U avec à la clé une puissance de sortie mieux maitrisée (67% d’amélioration par rapport à la première génération).

Pour être dans l’air du temps, FiiO propose désormais la lecture native de fichiers DSD en plus des traditionnels formats lossless en 192 kHz / 24 bits. Pour cela le FiiO X5 est désormais doté de deux oscillateurs dédiés respectivements aux multiples de 44.1 kHz et 48 kHz. Pour la décompression et le décodage des formats c’est le processeur Ingenic JZ4760B qui est à l’oeuvre. DSD64/128, AIFF, APE, FLAC, ALAC, WMA, rien ne lui résistera et c’est bien la première chose qu’on demande à un baladeur audiophile : lire tous les fichiers.

La fonction USB/DAC est toujours d’actualité et le FiiO X5 pourra donc être utilisé en carte son sur ordinateur (PC/MAC/Linux), pratique pour qui cherche une solution complète tant nomade que sédentaire.

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (18)
Un peu plus grand que le FiiO X3ii, le FiiO X5ii reste compact… Dans une certaine mesure.

Caractéristiques techniques

Spécifications générales
Modèle X5 (X5 2nd gen) Sortie casque Standard 3.5mm Headphone Port
Couleur Titanium Impédances de casque 16~150 Ω
Dimensions 109 mm× 63.5 mm× 15.3 mm Contrôle du volume 120 steps digital potentiometer
Poids 165 g Egaliseur 10-band equalizer (±6dB)
Ecran 2.4″, 262,144 color HD IPS screen with 400×360 pixels Treble N/A
Line Out Standard 3.5mm Port (Shared line out / S/PDIF coaxial out) Bass N/A
Sortie ditigale Standard 3.5mm Port (Shared line out / S/PDIF coaxial out) Balance 10 dB
USB DAC Supporting up to 24bit / 192kHz and DSD (driver installation required) Gain 3.6dB(Gain=L)
9.1dB(Gain=H)
Performances de la sortie ligne
THD+N <0.001% (1 kHz) SNR ≥114 dB (A-weight)
Frequency Response 20 Hz~20 kHz Dynamic Range >110 dB
Crosstalk >115 dB (10 KΩ/1 kHz) Line Output Level 1.53 Vrms (10 KΩ/1 kHz)
Performances de la sortie casque
Output Power 1 >245 mW(32Ω//THD+N<1%) Output Impedance <0.2 Ω(32Ω)
Output Power 2 >436 mW(16Ω/THD+N<1%) Crosstalk >75 dB (1 kHz)
Output Power 3 >27 mW(300Ω/THD+N<1%) THD+N <0.001% (1 kHz)
Frequency Response 20 Hz~20 kHz MAX Output Voltage >8.2 Vp-p
SNR ≥117 dB (A-weighted) MAX Output Current >250 mA(For reference)
Batterie
Power DC5V 2A recommended Battery Capacity 3300 mAh
Charge Display Red light indicates , green light turns on after fully charged Battery Life >10 h (32Ω; normal volume with display off )
Battery Display Yes (Accurate battery % readings)) Charging Time <4 h (DC5V 2A)
Formats audio supportés
Lossless: DSD: DSD64, DSD128 (.iso&.dsf & .dff);
APE(Fast): 192 kHz/24 bit;
APE(Normal): 96 kHz/24 bit;
APE (High): 96 kHz/24 bit;
AIFF: 192 kHz/24 bit;
FLAC: 192 kHz/24 bit;
WAV: 192 kHz/64 bit;
WMA Lossless: 96 kHz/24 bit;
Apple Lossless: 192 kHz/24 bit;
Lossy compression: MP2、MP3、AAC、ALAC、WMA、OGG…

A l’usage : FiiO X5+

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (10)
Les deux entrées micro-SD restent le gros plus de ce baladeur audiophile.

L’interface du FiiO X5 est identique à celle du FiiO X3, la seule différence sefera sur les codes couleurs, et ce n’est pas un mal tant cette interface est une progression par rapport à la précédente version.

Les pictogrammes sont explicites et on navigue sans peine dans l’appareil, que ce soit par dossier ou tags. Si vos fichiers sont correctement taggés ils seront automatiquement catégorisés dans artiste/album/genre. Comme avant, une fois une piste lancée, la molette sert ensuite à naviguer dans l’album en cours de lecture et la touche retour permet de remonter dans les menus pour changer d’albums ou d’artiste.

L’appareil affiche une fluidité parfaite en toute circonstance, l’OS étant parfaitement adapté au FiiO X5ii les pistes se lancent quasi instantanément et se déplacer dans les menus n’est plus une gageure comme le premier FiiO X5 aux menus un peu trop touffus.

Le bouton option permet d’afficher une liste d’actions en lecture comme le mode lecture séquentiel/aléatoire/répétition ou encore la création de playlist ou de favoris. Il est toujours possible de supprimer une piste à la volée mais la possibilité de changer de gain en cours de lecture a été retirée.
Il faut se rendre dans les menus pour accéder au égaliseur et aux réglages du gain, un accés rapide aurait été apprécié mais bon, avec les prochaines mise à jour qui sait.

Le FiiO X5ii accepte deux cartes micro-SD à la fois, ce qui permet d’emporter 256Gb de musique en une seule fois, ce qui n’est pas un mal avec l’augmentation constante du poids des fichiers. En navigation par tags, les deux cartes SD sont fusionnées et on accéde à l’intégralité de sa musicothèque en une fois. Pour ceux qui naviguent par dossier, les deux cartes sont séparées et il est possible se créer des liste en interne.

Enfin, le FiiO X5ii gère aussi les clés USB et disque dur externe avec alimentation séparée. Testé avec une clé USB de 1To il devient possible d’emmener plusieurs années de musique en 24bits, au prix d’un petit câble USB OTG.

Maintenant que nous avons fait le tour des possibilités offertes, il est temps de voir ce qu’il vaut musicalement. Réussite ?

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (20)
La sortie ligne et la sortie coaxiale sont désormais fusionnées sur le FiiO X5ii.

Et le son ?

Le FiiO X5ii part avec de beau atouts, le DAC Burr-Brown PCM1792 est encore utilisé dans de nombreux DAC sédentaires haut de gamme et satisfait les auditeurs de tout bord.

Plus neutre que le FiiO X3ii, le FiiO X5ii offre en outre une scène sonore plus large grâce à sa bi-amplification. De toute la gamme FiiO c’est clairement le baladeur le plus abouti en terme d’acoustique, le X5ii est bien plus à l’aise que ses prédécesseurs sur les pistes exigeantes. Les voix sont claires et on sent qu’un gros travail a été réalisé sur les médiums, souvent proéminents sur la précédente génération, ils parviennent désormais à s’exprimer sans chercher à s’imposer.

Sur Nara de ALT-J, on entend une multitudes de micro-détails avec une profondeur de scène, qui sans égaler celle du Ibasso DX90, impressionne par sa finesse. Le souffle est inexistant, même en gain élevé et le FiiO X5ii ne se montre jamais aggressif, tel le FiiO E10K par exemple. La sortie casque délivre suffisement de puissance pour alimenter la grande majorité des casques et IEM.

L’impédance de sortie est un peu plus faible qu’auparavant avec 0.2ohms seulement et même avec des intras aussi sensibles que mes 1964-V6S, la différence est inaudible. A ce niveau le Ibasso DX90 reste maitre en la matière avec une montée en puissance plus douce avec ses 255 pas de volume

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (17)
Alliance d’exception, le FiiO X5ii et le Audeze EL-8CB (modèle fermé)

Les graves sont plus maîtrisés désormais, le timbre des grosses caisses sont plus proches du son « live » et transitions sont plus sèches. La sensation de basses traînantes est absente tout comme le ronronnement désagréable que l’on entend souvent sur d’autres baladeurs. Via le line-out on s’aperçoit que l’ampli intégré pousse un peu les bas médiums, mais rien de dramatique pour autant.

Les médiums comme on l’a vu précédemment sont le point fort de ce baladeur, les riffs de guitare et les voix disent merci aux ingénieurs de chez FiiO. Dans la pratique cela se traduit par une articulation des voix bien plus nettes, on comprends ce que dit le/la chanteur/chanteuse, même à bas volume.

Pour mon oreille, les aigus sont encore un peu trop présents, mais ils satisferont 99% des mélomanes. Très précis, il n’y a pas de pointes ou de sibillance même sur des casques aussi sensibles sur les hautes fréquences que le ATH-MSR7. Le Ibasso DX90 (encore lui) est un peu plus précis dans les aigus justement, mais est un peu plus lent dans les transitions.

fiio_x5ii_audiogarden_1280x768 (11)
De gauche à droite : FiiO X1, FiiO X3ii et FiiO X5ii

Pour aller plus loin

La lecture des fichiers FLAC/ALAC et WAVE n’a posé aucun problème au FiiO X5ii, même en 192kHz/24bits, et les DSD sont effectivement lus nativement par l’appareil. Le FiiO X5ii est d’ailleurs capable de lire les fichiers DSD128, n’ayant qu’un seul fichier de ce type le test s’est malgré tout révélé concluant.

La fonction USB-DAC fonctionne aussi bien sur MAC que sur PC, mais il sera nécessaire d’installer un pilote pour profiter de toutes les fonctionnalités de décodages. Tous les flux lus depuis l’ordinateur sont streamé sur le FiiO X5ii, il est même possible de s’en servir comme un pont vers un DAC de salon grâce à la sortie coaxiale.

L’ampli externe est beaucoup moins utile sur le FiiO X5ii que sur les autres baladeurs de la gamme, du moins sur les casques nomades. Sur un casque sédentaire comme le Sennheiser HD700 ou le Audeze LCD-X le gain est interessant, mais encore une fois ce n’est pas le but premier des baladeurs audiophiles. Plutôt neutre, le FiiO X5ii s’accomode de tous les genres et on peut sans soucis passer du Jazz à l’électro.

Avec l’arrêt du Ibasso DX90, le FiiO X5ii se place sans effort comme la nouvelle référence dans cette gamme de prix.

circuit_audio_fiio_x5ii_audiogarden
Le circuit interne du FiiO X5ii a entièrement été mis à jour.

Pour conclure

Le FiiO X5ii est une mise à jour intéressante du précédent modèle, les progrés réalisés tant au niveau de l’ergonomie que du design lui confèrent un avantage certain sur un marché de plus en plus exigeant. Toujours équipé de deux slots micro-SD c’est l’appareil idéal pour qui veut emporter un maximum de musique haute définition en mobilité.

Si le DAC n’a pas changé, l’amplification est mieux géré avec un son plus raffiné et une puissance de sortie mieux maitrisée. Plus performant que le FiiO X3ii et faisant quasiment jeu égale avec le Ibasso DX90, c’est l’alternative idéale dans cette gamme de prix.

A propos de FiiO

Fondée en 2007, FiiO est vite devenu un acteur incontournable de la nouvelle génération audiophile. Avec une gamme complète d’amplis, DAC et désormais de baladeurs ils ont réussi à donner un second souffle au « made in china ».

Disponible sur www.audiogarden.fr

Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

7 Comments

    • Bonjour,

      J’espère que vous avez pu régler votre problème depuis votre commentaire. Pour le brancher en DAC sur votre PC il faudra :

      – mettre à jour le FiiO X5ii sur la dernière version du firmware;
      – télécharger le pilote USB pour connecter le FiiO X5ii au PC;
      – brancher le FiiO X5ii au PC en activant l’option DAC dans le menu réglage système;
      – sur le PC, cliquez sur l’onglet « son » en bas à droite dans la barre de tâches et choisissez le FiiO X5ii comme « périphérique par défaut ».

  1. Merci de votre aide, mais je suis perdu, je n’y arrive vraiment pas, j’ai racheté un PC portable juste pour cette utilisation, et bien ça fonctionne qu’un coup sur 2, je ne sais pas si il n’y a pas un bug sur le X5II ! Merci, cordialement et à vous lire pour de nouvelles idées !

  2. […] http://blog.audiogarden.fr/home/test-fiio-x5ii-le-baladeur-premium-2-0/Après les excellents Ibasso DX50 et Ibasso DX90, la marque remet le couvert avec le tout nouveau Ibasso DX80. Exit les DAC Wolfson et Sabre, Ibasso s’essaye cette fois-ci au Cirrus Logic, en double mono bien sûr. Alors, ce DX80 est-il armé face aux FiiO X5ii et Cayin N5 ? La réponse dans notre test. […]

Laisser un commentaire