[News] Présentation du nouveau Cayin N5ii

Cayin passe la seconde et se met au goût du jour avec le Cayin N5ii. Situé dans une gamme tarifaire ultra concurrentielle, Cayin dévoile enfin sa riposte face au FiiO X5iii et Shanling M3S. Nouveau DAC, nouveau format, nouveau départ ?

Cayin N5ii : l’art du renouveau

Après le N3, Cayin continue donc dans sa lancée et confirme sa volonté de devenir un acteur majeur du monde audiophile nomade. Le Cayin N5ii est une mise à jour majeure du premier N5, le baladeur milieu de gamme de la marque. Positionné juste sous le Cayin i5, sorti un an plus tard, il offrait des qualités sonores exceptionnelles grâce à un double DAC AKM et une bi-amplification Texas Instrument.
Le hic ? Une interface un peu datée et surtout un design qui a polarisé, on aime ou on déteste. Et pourtant, on trouvait déjà une prise 2.5mm Balanced, un double slot micro-SD, une prise USB 3.0 et le support natif des DSD/DTS.

Le Cayin N5ii utilise le même écran que le Cayin i5, une dalle tactile IPS de 4″.

Pour son N5ii, Cayin a mixé le premier N5 et le i5.
Du premier il hérite, d’un double slot micro-SD, d’une bi-amplification dédiée pour la sortie 2.5mm et des trois horloges dédiées pour le décodage.
Du second il gagne, l’écran tactile, la prise USB Type-C, l’OS Hiby Music (et android) et un large potentiomètre de volume.

Bien sûr, ce serait passer à côté des nouveautés intrinsèques à ce nouveau baladeur. Exit les double DAC AKM et bonjour le DAC Sabre ESS9018K2M, un modèle qui n’a plus rien à prouver désormais. Une coque en aluminium usiné plus compacte et aussi plus légère par rapport à la génération précédente. Android en version 5.1 avec le Play Store, le Bluetooth en version 4.0 et surtout une autonomie améliorée capable d’atteindre les 12h en lecture continue.

Cayin N5ii : une affaire d’audiophiles

Avec son Cayin N5ii, la marque s’adresse aussi bien aux curieux, qu’aux audiophiles. L’ergonomie entièrement repensée, permet à Cayin de se mettre à la page et le choix d’Hibymusic comme lecteur natif est clairement des plus judicieux.

Pour les nouveaux, le N5ii fait écho aux smartphones avec Android OS et une manipulation intuitive pour qui a déjà eut un smartphone entre les mains. Si le contrôle de volume peut se faire via l’écran tactile, ce serait passer à côté du large potentiomètre de volume situé au sommet de l’appareil. Héritage du Cayin i5, ce dernier avait été unanimement plébiscité par les audiophiles.

Le Cayin N5ii est compatible avec l’ensemble des formats audio du marché.

Pour faire mouliner la bête, le N5ii est équipé d’un SOC Rockchip, doté de quatre cœurs. Sans être un foudre de guerre, les diverses optimisations logicielles rendent l’expérience étonnamment fluide. Ce processeur gère aussi le décodage des fichiers et bonne nouvelle, rien ne résiste au N5ii. Les flux PCM sont traités en 16 bits / 24 bits et même 32 bits, le DSD256 ne lui fait pas peur et les fichiers ISO de SACD ou même DTS seront traités sans problème.
Les habituels FLAC / ALAC / MP3 / WAV / AAC sont toujours de la partie bien entendu.

Pour compléter, le Cayin N5ii dispose de nouveau d’une sortie ligne offrant du 2V stabilisé, pour alimenter un ampli externe ou des enceintes amplifiées. Cette sortie disposant de son propre canal dédié, séparé des autres systèmes d’amplification du baladeur, une première dans cette gamme.

Cayin N5ii : la musique avant tout

Le Cayin N5ii est avant tout un baladeur audiophile, c’est pourquoi Cayin propose un tout nouveau circuit audio dans son appareil.

Le DAC est donc le célèbre Sabre ESS9018K2M, trouvé dans les iBasso DX90, FiiO X7 et consorts. Pour l’épauler, on trouve en sortie deux OPA 1652, un par canal, pour une bi pré-amplification L/R. Derrière, le circuit se scinde alors en trois voies distinctes :
une bi amplification en OPA 1622 pour la sortie balanced 2.5mm;
Une amplification stéréo « simple » via un OPA1622 pour la sortie 3.5mm single ended es ( ou unbalanced)
Un passthrough via un OPA1652 pour la sortie ligne

Le circuit audio du Cayin N5ii est très complet, encore plus pour un modèle de cette gamme de prix.

En complément, le N5ii utilise trois horloges pour limiter les artefacts de décodage et le jitter. Les horloges de 49.152Mhz, 45.1584Mhz et 100Mhz permettent de gérer aussi bien les flux en PCM que les flux en DSD.

En chiffres, cela se traduit par une puissance de sortie atteignant 250mW/canal en Balanced et 130mW/canal en single ended (sortie 3.5mm). La séparation des canaux gagne 16dB(!) en passant de la sortie 3.5mm à la sortie 2.5mm, assurant une largeur de scène exceptionnelle.

Pour les plus pointilleux, un mode audio priority coupe toutes les applications non relatives à l’audio ainsi que les réseaux sans fil pour dédié l’appareil à l’écoute pure.

Cayin N5ii : un grand N3

Enfin, comme pour le Cayin N3, le Cayin N5ii conserve une grande polyvalence pour en faire un couteau suisse audio.
Basé sur Android, grâce à sa connectivité Wifi il devient possible de télécharger toutes les applications du Play Store, dont Qobuz, Tidal, Spotify ou encore Apple Music. Le streaming Hi-Res étant rendu possible depuis la mise à jour de ces plateformes.
En plus des deux slots micro-SD, il devient possible d’accéder à la musicothèque quasi infinie du streaming.

La prise USB Type-C, permet un transfert des données beaucoup plus rapide que la précédente norme en 2.0. Et si le N5 disposait déjà d’une prise USB 3.0, la prise en Type-C rend l’appareil beaucoup plus simple à charger au fur et à mesure que le format se propage. La charge en 2.0Ah prends alors 3h via un chargeur USB standard.

Grâce à sa sortie USB-C, le Cayin N5ii peut être brancher aussi bien en source, qu’en DAC.

Un autre avantage de ce nouveau format est la versatilité des flux entrants et sortant possibles. Si le Cayin N5ii peut servir de DAC USB externe comme ses prédécesseurs, il est aussi possible de s’en servir comme source USB sur un DAC externe.
La sortie USB sert aussi de sortie coaxial via un adaptateur USB->Coax, il est possible de sortir aussi bien en Cinch qu’en mini-jack afin de se relier à un DAC externe.

Le Bluetooth est de la partie, au format 4.0, et votre casque wireless ou vos enceintes nomades ne seront pas délaissés. Vous pourrez même accéder aux fichiers de votre réseau local, via les protocoles DLNA et Samba.

Cayin N5ii : prix et disponibilité

Annoncé pour 399€ en Europe, le Cayin N5ii devrait être disponible sur notre site pour début/mi décembre. Légèrement moins cher qu’un FiiO X5 Mark III ou le Cayin i5 qu’il remplace, le N5ii peut devenir, comme le Cayin N3, la nouvelle référence des baladeurs audiophiles dans cette gamme.
On attendra de mettre la main sur un modèle définitif avant de se prononcer (même si on ne doute pas que l’appareil va faire un carton… enfin on l’espère!)

www.audiogarden.fr

Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire