Présentation EarMen Eagle

Après le Sparrow, EarMen propose le Eagle : un DAC/Ampli au format clé USB, particulièrement apprécié en usage nomade. Moins complet, mais aussi plus abordable, il continue d’intégrer un DAC Sabre. Présentation sur le blog Audiogarden.

EarMen Eagle : mini-sparrow ?

Marque US, production EU, voila le credo de EarMen. Filiale d’Auris, la marque profite des mêmes chaînes de production que sa grande sœur, un gage de sérieux et de qualité.

Néanmoins, si Auris reste une marque haut-de-gamme – comme en atteste le Headonia 2A3 ou le Nirvana – EarMen vise une clientèle moins fortunée, mais pas forcément moins exigeante.

earmen sparrow
Le EarMen Sparrow dispose de deux sorties casques, dont une 2.5mm TRRS

A ce jour, la gamme compte 4 modèles:

  • le EarMen Sparrow, un DAC/Ampli de poche qui offre une sortie 3.5mm ET 2.5mm, pour se brancher en symétrique, concurrent direct du Dragonfly Cobalt
  • le EarMen Tr-Amp, un DAC/Ampli déjà plus costaud, capable d’alimenter des casques de salon, comme l’indique sa sortie casque 6.35mm
  • le Donald DAC, un DAC USB conçu pour s’interfacer avec les amplis Auris
  • et enfin le EarMen Eagle, un petit DAC/Ampli qui s’attaque frontalement au Dragonfly Black et Red d’AudioQuest

EarMen Eagle : le DAC USB dans plus pure expression

Ainsi, contrairement au Sparrow qui se branche via un câble USB-C/USB-C ou USB-C/ USB-A, le Eagle propose nativement un port USB-A mâle. Un design qui permet de se connecter à un ordinateur portable ou fixe, sans adaptateur, ce qui ravira de nombreux utilisateurs.

Ce système rappelle bien évidemment la série Dragonfly d’AudioQuest, où plus récemment le Hi-mDAC de NuPrime

. Via un adaptateur OTG sur Android ou le Camera Connection Kit d’Apple, il reste relativement simple à connecter, le nouveau chipset USB étant certifié pour toutes ces plateformes.

earmen eagle blog audiogarden
Le EarMen Eagle est un peu plus long que le Sparrow.

Légèrement plus grand que le Sparrow, le EarMen Eagle reste un des DAC/Ampli les plus compacts du marché. Mesurant 5.5 cm de long, pour 2.2 cm de large et 8 mm de haut, des dimensions peu ou prou analogues au Sparrow, le port USB-A ajoutant 1.3 cm de longueur. Il gagne embonpoint et le DAC pèse désormais… 15 grammes !

Si visuellement la parenté avec le Sparrow est évidente, le circuit audio du Eagle partage aussi de nombreux points communs avec son grand frère.

EarMen Eagle : Sabre ES9281 et PCB plaqué or

Vendu près de 100€ de moins que le Sparrow, le Eagle profite pourtant de la même attention. La qualité de fabrication est exemplaire : agencement impeccable, aucune vis apparente, un port USB costaud et une prise Jack qui n’accuse aucun jeu. 

Le châssis en aluminium est protégé par deux plaques en verre trempé, épousant parfaitement les formes du Eagle. Une belle réalisation qui offre un compromis intéressant entre le Dragonfly Red, tout d’alu vêtu, et le Hi-mDAC qui adopte le verre sur sa face supérieure uniquement.

Sous le “capot”, un DAC Sabre ESS9281 en version classique, contrairement au ESS9281Pro du Sparrow. Un convertisseur efficace, qui prends en charge la quasi-totalité des flux PCM – du 16bit/44kHz au 32bit/384kHz – et même DSD, le petit DAC décodant les fichiers DSD64/128. Par contre, le Eagle fait l’impasse sur le MQA, réservé aux Sparrow et Tr-Amp.

EarMen Eagle Blog Audiogarden
Le EarMen Eagle se veut plug&play, pratique pour un DAC nomade.

Les chiffres ?

  • un THD compris entre 0.002% et 0.004% en fonction de la charge
  • une puissance sortie qui oscille 1V/62mW et 2V/27mW entre 16 ohms et 150 ohms. De quoi driver sereinement un Meze 99 Classics ou des intras comme les TinHifi P1.

Enfin, on notera qu’ EarMen manufacture ses propres PCB. Le Eagle peut même se targuer d’être l’un des rares DAC de sa catégorie, à profiter d’un PCB multi-couche, plaqué or. Un choix technique qui, associé aux condensateurs Super LOW ESR, garantit un bruit résiduel particulièrement faible.

EarMen Eagle : notre avis

Sur le papier, le EarMen coche toutes les bonnes cases. Moins onéreux que le Sparrow, il troque la sortie symétrique, pour un port USB plein format. Un choix qui le positionne naturellement face aux DAC AudioQuest, son prix le plaçant entre les Dragonfly Black et Red.

On retiendra surtout la présence d’un DAC Sabre ESS9281 – avec HyperStream II – compatible Apple, Android, PC et MAC. Preuve que les nouvelles puces sont de moins en moins énergivores, tout en parvenant à délivrer toujours plus de puissance en sortie.

Niveau son, il fait jeu égal avec le NuPrime Hi-mDAC – l’autre DAC/Ampli portable de référence. Il se positionne au même niveau qu’un Dragonfly Red, vendu plus cher. Mieux, le Eagle se permet même d’afficher une scène sonore plus large, si tant est que l’impédance du casque reste comprise entre 32 et 100 ohms.

Un très bon modèle, mais on vous en dit plus dans le test complet à venir.

earmen eagle vs sparrow
EarMen Eagle ou Sparrow ?

Caractéristiques techniques

  • Type : DAC/Ampli USB
  • Modèle : EarMen Eagle
  • DAC : Sabre ES9281
  • Flux audio supportés : 16/24/32bit – 8-384kHz / DSD/64/128 
  • Construction : châssis en aluminium et verre trempé
  • Connectique : USB Type-A plein format
  • Sorties casque : 3.5mm (TRS)
  • Puissance de sortie (3.5mm) : 1.0Vrms/60 mW @ 32ohms – 2.0Vrms/27mW @ 150ohms 
  • Compatibilité : PC / MAC / Android / iOS
  • Dimensions : 55 x 22 x 8 mm
  • Poids : 15g
  • Prix : 139€

Aller plus loin

Test du Chord Mojo : le tout en un de poche

Si le Chord Mojo est disponible dans notre catalogue depuis deux ans maintenant, nous n’avions jamais publié de test ! Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous en avons profité pour tester aussi le Chord Poly. Ce petit module, à greffer sur le Mojo, ayant eut la bonne idée de sortir en même temps que notre test.

Présentation du NuPrime Hi-mDAC

Connu et reconnu dans le monde des amplis et DAC de salon, NuPrime s’attaque désormais aux DAC nomades avec le Hi-mDAC. Fils spirituel de l’Encore mDSD, ce convertisseur au format clé USB, vendu moins de 140€ intègre une puce Cirrus-Logic et même une sortie optique. Découverte sur le blog Audiogarden.
Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.