News – Nouvelle gamme FiiO M7, M9, M6

Véritable référence dans le petit monde des baladeurs audiophiles, FiiO entame sa transition vers une nouvelle génération d’appareils. Plus léger, plus performants et plus ergonomiques, les nouveaux FiiO M7, FiiO M9 et FiiO M6 constituent le premier gros changement de gamme pour la marque chinoise. Découverte !

Pour les impatients, cliquez ici pour découvrir les nouveaux baladeurs FiiO en page 2

La gamme FiiO Xx – Baladeurs audiophiles

Honneur aux anciens avec un petit récap de la première gamme de baladeurs FiiO. Nous avons volontairement omis les FiiO X1 et M3, non pas qu’ils soient mauvais mais la nouvelle gamme FiiO ne proposant pas encore d’alternative… Si une mise à jour sort, nous ne manquerons pas de les ajouter !

FiiO X3 – Le best-seller

Sorti en 2013, le petit FiiO X3 a pris tout le monde de court. Certes, il ne s’agissait pas d’un baladeur exceptionnel comme le revendiquait Hifiman et son HM-901, mais il offrait quelque chose d’inédit pour l’époque : une véritable expérience audiophile nomade pour un prix contenu.

Vendu 200€, il embarquait un excellent DAC Wolfson WM8740, un port micro-SD, la possibilité de lire des fichiers audio Hi-Res jusqu’au 192kHz/24bit et même une sortie ligne/coaxial. Sans être particulièrement beau, son châssis en aluminium le rendait robuste et facile à transporter.

L’agencement des boutons, en diagonale, avait de quoi dérouter mais au bout de quelques heures, il était tout à fait possible de contrôler l’appareil sans jamais le regarder. Véritable best-seller, le FiiO X3 a ouvert un marché où se sont engouffrés une myriade de marques depuis.

En 2015, FiiO fait évoluer son baladeur avec le FiiO X3 Mark II. Nouveau design calqué sur l’iPod classique et le FiiO X5 paru entre temps, nouveau DAC aussi, pioché dans le catalogue de Cirrus-Logic cette fois ci (CS4398). Plus moderne, il reste dans les mêmes eaux tarifaires – 220€ – tout en améliorant tout ce qui a fait le succès du premier modèle.

Il faudra attendre 2017 pour voir une V3 du FiiO X3, le FiiO X3 Mark III. Plus anguleux, il conserve le même software mais gagne en fluidité, le scan de fichiers se révélant 30% plus rapide lors de nos tests. Une évolution plus qu’une révolution mais rien de dispensable non plus, même si, la concurrence se révèle féroce avec notamment le Cayin N3, une autre pépite sonore.

Acheter le FiiO X3 Mark III.

FiiO X5 – La référence

Plus massif que le X3, le FiiO X5 est le baladeur milieu de gamme de la marque. Pensé comme une alternative à l’iPod classique, il arborait une roue codeuse cerclée de quatre boutons de contrôle. Mais la ressemblance s’arrête là.

Dépourvu de stockage interne, le FiiO X5 disposait néanmoins de deux ports micro-SD. Une belle surprise, d’autant plus qu’une fois les deux cartes chargées sur l’appareil, le X5 fusionne l’ensemble en une seule bibliothèque. Si les cartes de 400Gb voir 512Gb sont presque monnaie courante, à la sortie du FiiO X5 il fallait se « contenter » de 2x128Gb…

Terriblement puissant grâce à son double pré-ampli Texas Instrument, le FiiO X5 marquait une nette différence à l’écoute face à son petit frère le X3. Le DAC Burr-Brown associé à une amplification maîtrisée en a fait une référence, d’autant plus que les plus passionnés y ont accolé un ampli casque FiiO E12 Montblanc. Une solution capable de driver les casques sédentaires, en nomade.

Si le FiiO X5ii fut comme le X3ii une simple mise à jour, le baladeur n’avait rien à se reprocher soniquement parlant. Plus dynamique, plus compact et plus fluide, le X5 deuxième génération a confirmé le savoir-faire de la marque. Comme le X3ii, une évolution timide, mais attendue qui rafraîchit un baladeur efficace mais aussi… mastoc.

Mais c’est avec son FiiO X5 Mark III que la rupture arrive. Moderne, il accueille un écran tactile et un boîtier beaucoup plus premium mêlant l’aluminium et le verre. Un style qui dérive tout droit d’Astell&Kern, la référence incontestable en ce qui concerne les baladeurs audiophiles de luxe.Le design asymétrique, la molette de volume en métal et les arrêtes tranchantes sont aux antipodes du FiiO X5ii.

Deuxième rupture, l’abandon de l’OS FiiO pour Android. Enfin, presque… la marque proposant sa propre application Android : FiiO Music. Étonnamment complète, stable et efficace elle éclipse totalement l’ancienne interface.

Si le FiiO X5 Mark III n’est pas un foudre de guerre avec son processeur, la mayonnaise prend et en se limitant aux applications de streaming et FiiO Music, le baladeur parvient à offrir une véritable expérience haut de gamme.

Le double slot mémoire est toujours de la partie, malheureusement accompagné d’un incompréhensible système de charriot. Esthétique certes, mais beaucoup moins pratique que le classique système push-pull. Dommage, car hormis cela l’ergonomie se révèle particulièrement agréable au quotidien.

Grâce au double DAC et à une sortie symétrique soignée, le FiiO X5 Mark III est un véritable upgrade face au précédent X5. A écouter, même en 2019, surtout qu’il se déstocke progressivement.

Acheter le FiiO X5 Mark III

FiiO X7 – Le flagship

Modèle le plus haut de gamme, le FiiO X7 offrait tout ce que la marque savait faire de mieux. Large écran tactile, système d’amplification interchangeable, DAC Sabre ESS, Android + FiiO Music. Un excellent baladeur qui offre, même aujourd’hui, une exceptionnelle source audiophile nomade.

Déjà présent sur les baladeurs Hifiman, l’idée de la carte d’amplification amovible s’importe aussi chez FiiO. Le X7 propose une large gamme de modules et nous l’avions déjà détaillé précédemment. Ces modules sont d’ailleurs compatible avec le dernier ampli/DAC de la marque, le FiiO Q5 et le FiiO X7 Mark II.

Dernier modèle en date de la série Xx, le FiiO X7 Mark II chapeaute les X5 et X3. Par rapport à la précédente génération le DAC évolue, toujours chez Sabre, et passe du 9018S au 9028 Pro. Dynamique en hausse, meilleur rapport signal bruit, puissance supérieure, la marque s’est cette fois ci concentrée sur la forme plus que le fond.

L’ajout d’un deuxième slot micro-SD, en plus des 64Gb de mémoire interne, permet de frôler le Terra-byte de musique avec deux cartes de 400Gb. L’apparition d’une molette de volume est aussi bienvenu, déjà présent sur le FiiO X5 Mark III elle s’avère très réussie.

Vendu autour des 700€, le FiiO X7 sait évoluer avec son temps grâce aux modules, on trouve même des cartes d’amplification en 4.4mm… c’est dire !

Acheter le FiiO X7 Mark II

Découvrez la nouvelle gamme FiiO M en page 2.

Pages : 1 2

Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

Un commentaire

Laisser un commentaire