[Test] Go-DAP X by Venturecraft

Le test du Go-DAPX, un bel ampli/DAC qui nous vient du Japon. Compatible iPhone, Galaxy, PC.

A propos de Venturecraft

Venturecraft fut fondé en 1970, au Japon. Ce n’est que très récemment que l’entreprise s’est mise à produire des accessoires pour iPhone et iPod, mais il aura fallu encore plus de temps pour les trouver hors du Japon.

Le produit en test aujourd’hui est le Go-DAP X, leur dernière production pour iPhone et Samsung Galaxy: un Ampli/DAC complet et nomade.

Go-DAPX-1

Le principe

Oh bien sûr, il existe désormais pas mal d’amplis pour iPhone et consorts, mais le Go-DAPX est bien plus qu’un simple ampli. En effet, à l’instar de Cypher Labs avec leur Algorythm Solo ou Fostex et leur HP-P1, le Go-DAPX prend INTEGRALEMENT le relais du circuit audio standard.

Un petit dessin valant mieux qu’un long discours alors je vous ai fait un joli schéma :

Go-DAPX-schéma

Premier contact

Dès réception du colis, le packaging fait sérieux voir premium. C’est bête mais effectivement le premier contact est toujours primordial sur un produit. On peut recevoir un Stax Sr-009 dans un chaussette, ça reste le même casque mais ça lui donne tout de suite moins de valeur ou de classe.

Une fois ouvert, on récupère le Go-DAPX (noir ou rouge, c’est au choix).

Esthétiquement, c’est un très beau produit, le métal utilisé – de l’ aluminium – est particulièrement dense sans pour autant peser. Le revêtement soft-touch apposé sur cette coque évitera de rayer votre baladeur et le Go-DAPX par la même occasion.

Aucun jeu dans l’assemblage, et un style finalement agréable et pas non plus trop marqué.

Go-DAPX-9

Personnellement, je trouve le form factor simplement parfait quand on possède un iPhone (4 ou 5). En utilisant 2 élastiques, en haut et en bas, on obstrue absolument pas l’écran et l’épaisseur reste dans le domaine du raisonnable. Après, j’admets préférer les appareils un peu plus épais.

Par contre, avec le Galaxy Note II, c’est déjà beaucoup moins pratique (voir pas du tout) les élastiques obstruent l’écran et gênent l’usage. De plus le Note II est un appareil franchement large, et large + épais = pas pratique.

Les contrôles sont nombreux et dispatchés sur les côtés de l’appareil. Une seule sortie est disponible, Jack/optique 3.5mm et les entrées USB sont au nombre de 2. Un port USB normal pour iPhone/iPad et un port micro-USB pour le pc ou le Galaxy. L’appareil se recharge aussi par le port micro-usb.

Bref, pas grand chose à dire si ce n’est que c’est impeccable et clairement aussi qualitatif que ce qu’on est en droit d’attendre d’un produit haut de gamme.

Contenu et Bundle

• Le Go-DAPX

• Un câble USB->micro USB

• et puis c’est tout !

Bon, je sais qu’avec Apple et l’iPhone, la mode est au minimalisme, mais là il faut pas pousser non plus. Un seul câble USB ? Juste ça ?

Il existe évidemment un Lucky bag qui regroupe:

• un câble micro-USB->micro-USB

• un cable 30pin->usb

• un élastique

Le problème c’est que ce pack est en plus et coûte pas loin de 40-45€… Un peu mesquin pour du matériel quasi indispensable.

Go-DAPX-13

Brancher son Go-DAPX

Le Go-DAPX est un DAC/Ampli, il nécessite donc un branchement particulier. Que ce soit avec le PC, l’iPhone ou le Galaxy, il faudra un câble particulier à chaque fois. Il faut ensuite régler l’appareil sur USB-DAC et amp.

Avec un PC : il faudra utiliser le câble fourni USB->micro USB et configurer le Go-DAPX sur USB/DAC.

Avec un iPhone/iPod: il est possible d’utiliser le câble USB fourni en kit avec votre téléphone ou baladeur ou d’utiliser un câble court par soucis de confort.

Pour la prise Lightning ou 8-pin, il faudra utiliser le câble d’origine ou fouiller sur le web (au hasard DX) pour obtenir un câble 8-pin usb court.

Il faut ensuite mettre l’appareil en mode iAMP et amp ou amp->i, ce dernier mode recharge l’appareil en prime.

Avec un Samsung Galaxy: il faudra utiliser un câble micro-usb -> micro-USB, disponible dans le lucky-bag. Sans doute sur ebay aussi mais je n’ai pas encore trouvé où.

Il faut ensuite régler l’appareil sur USB-DAC et amp.

Caractéristiques

Puissance de sortie : 80mW x 2

Impédance de sortie: adaptative

THD + N (testing level): 0.03%

Signal to noise ratio: ≥90 dBA

Entrées: USB type A, micro-USB type B

Contrôle du gain: High ou Low

Batterie de 2200mAh

Dimensions: 67,8×133,5×17 (mm)

Poids: 180g (net)

Les caractéristiques techniques ne nous apprennent rien sur le son, mais il est toujours intéressant d’y jeter un coup d’oeil. La faible distorsion devrait garantir un son qui ne sature pas, même à haut volume. La puissance de sortie ne semble pas énorme, il faudra donc voir ce que ça donne avec un gros casque type orthodynamique.

Ce qui n’est pas mentionné dans les caractéristiques, c’est que le Go-DAPX est particulièrement bien isolé des ondes, il faut aussi dire que Venturecraft n’en est pas à son coup d’essai.

Ergonomie

Le Go-DAP X est un produit au design et à l’ergonomie maitrisés, tout tombe bien sous la main et une fois attaché et relié à votre baladeur il formera un « tout » compact. Bon par contre cela ne fonctionne vraiment qu’avec l’iPhone 4(s)/5, du fait de leur largeur contenue permettant de tenir l’appareil d’une seule main. Dans la poche, c’est juste épais mais pas génant.

Avec un Galaxy Note II… c’est une autre paire de manche, comme dit plus haut, et il faudra vraiment avoir envie de se trimballer un machin épais et large.

Avec un iPod Nano ça devient tout de suite épique, et le meilleure solution reste de le scotcher avec du double face.

Enfin pour moi la source la plus pratique reste un iPod Touch, extrêmement fin, l’encombrement passe tout de suite de « tolérable » à « faible ».

Le contrôle du volume est particulièrement souple, sans crantage et le rebord métallique évite de dérégler le volume sans faire exprès. Sans manuel il est un peu compliqué de comprendre ce que font toutes les options. Le même bouton fonctionne pour la batterie et le bass-boost par exemple.

Pour l’heure pas de manuel en Français, mais je pense qu’à force je ferai une traduction en français, comme les manuels Fiio.

Go-DAPX-11

Qualité sonore

Sans aucun doute le seul paragraphe que vous lirez vraiment à part la conclusion, donc on va essayer d’être concis et propre. Alors à la première question, le Go-DAP X fait-il vraiment mieux que la puce native ? Je répondrais : Oui.

Que ce soit avec la puce Muse ou Burr-Brown on gagne en étagement de plan et en détail, c’est indéniable. Cela est sans doute du au fait que l’ampli et la puce aient été « tunés » de façon à garantir les meilleures performances. Face à un combo iDevice+ampli, le changement de puce permet de capter de petites touches subtiles non audibles auparavant. Pourtant aux premières écoutes, j’admets avoir été déçu, m’attendant à plus de punch.

Mais une fois revenu au système iPhone simple on se rend tout de suite compte du gain qu’apporte le Go-DAPX, le fameux principe qui veut qu’on se rend compte de ce qui compte quand on l’a perdu.

Les deux puces ont une signature clairement différente.

Le chip Muse est plus détaillé, moins tranchant aux extrêmes. Une signature qui plaira à un maximum de monde je pense, pas offensif pour un sou mais avec des transitions rapides. Cela dit, les transitions rapides sont sans doute l’oeuvre d’un ampli propre. Une signature qui sera agréable sur tous les genres et devrait donner d’excellents résultats avec des casques orthos, comme le LCD-2 par exemple.

La puce BurrBrown est celle qui a ma préférence mais sera sans doute plus pour les amateurs de signature en V, le grave devient tout de suite beaucoup plus pêchu avec une bosse franchement assumée dans le bas médium. Les aigus montent haut et peuvent devenir un souci avec des casques déjà aigus comme le K701 ou du Etymotic. Par contre la signature renforce encore plus le côté punchy des 1964-Q, donc à acheter en connaissance de cause je dirais .

Dans les deux cas, le gain qualitatif est palpable, et on regrette qu’il n’y ait pas de line-out pour y coller un ampli en bonus. (oui ce n’est pas encore assez épais !)

Face à un iPhone+Ampli, en terme d’espace sonore ce sera au cas par cas, chaque ampli proposant une scène différente. Le Go-DAPX est plutôt large dans son genre, la scène en 3D se fixe facilement, mais l’option 3D virtual surround aurait pu être un plus, mieux maitrisée. Avec mes intras, je trouve qu’on perd justement en précision, les correcteurs physiologiques sont surtout intéressants avec des casque Full-size ou des configurations audio type 5.1.

La puissance de sortie n’est pas très élevée sur le papier, dans un sens c’est un bon point car il sera difficile de s’endommager les tympans, avec les 1964-Q il est possible de mettre fort, mais sans pour autant s’assourdir.

Testé avec un HE-300 puis un HE-500 il est d’ailleurs intéressant de constater que le volume reste sensiblement équivalent en changeant de casque mais en laissant le potentiomètre au même niveau, l’appareil adapte sans doute la tension de sortie avec le casque en sortie. Le mode High-gain n’occasionne pas de distorsion supplémentaire, ce qui est un excellent point.

D’ailleurs, il est à noté que le Go-DAPX ne produit quasiment aucun souffle, et c’est une jolie performance.

Go-DAPX-4

A l’usage

Après 2 semaines d’utilisation, le Go-DAPX est devenu mon compagnon de tous les jours, déjà pour une fonction très simple: rechargement du portable.

On ne va pas se mentir, un iPhone a l’autonomie d’un pingouin dans le désert, famélique. Le fait de pouvoir recharger l’appareil est réellement un plus avec cet appareil. Bien sûr, du fait de sa taille, il sera par contre impossible de prendre des photos, et oui on a rien sans rien. C’est un peu bizarre au début, mais finalement on arrive à peu près à se faire à l’encombrement. Le gain sonore vaut, à mon sens, la perte de ces fonctionnalités, du moins dans une configuration purement audiophile.

Si vous avez des rendez-vous professionels ou avez besoin assez fréquemment de la fonction photo, nul doute que ça peut vite devenir handicapant. Avec des tests sur plusieurs casques, il est à noter que l’appareil « scale » assez bien en fonction du matériel utilisé, aussi il n’y aura pas à hésiter, si vous branchez un casque haut de gamme, il vous dira merci.

Avec le Galaxy Note, il faut mettre le volume du Galaxy au maximum. En effet, même si le signal qui sort est digital, la gestion du volume reste activée sur l’appareil, un peu étrange. Par contre, cette fois c’est votre téléphone qui va recharger le Go-DAPX (et oui).

Sur PC ce n’est pas vilain, mais je trouve que c’est moins bon. Le principal intérêt étant de ressortir en Optique, intéressant pour les professionnels mais plutôt bof pour le commun des mortels. Cela dit, ça reste une bonne solution d’appoint sur un ordinateur portable par exemple, mais le ratio Euros/performances est moins intéressant qu’une solution complète DAC+ampli, j’ai par exemple plus de plaisir avec mon E10 sur un PC.

A mes oreilles, la combinaison iPhone+Go-DAPX est clairement celle qui fournit les meilleures performances. Je soupçonne le Go-DAP de ne pas utiliser la même puce en fonction du port USB (en fait j’en suis même quasiment sûr).

Soit iPhone > Galaxy > PC.

Go-DAPX-15

En nomade, je l’ai testé avec le HD25-Amperior et les 1964-Q. Quelque soit la puce utilisée, c’est assez bluffant de trouver une telle qualité en nomade. Contrairement aux précédentes solutions que j’utilisais – iPhone, baladeur audiophile, chanter tout seul – j’ai à la fois l’ergonomie et la qualité du son.

C’est ample, détaillé, sans artéfacts, souffle ou agressivité (plus que le Studio). La puissance de sortie n’est pas démesurée, loin de là, et pourtant l’appareil joue avec aisance sur tous les registres. Un peu comme l’outsider dans les films, on sait qu’il a un rôle à jouer malgré les apparences, mais on reste surpris devant sa prestation.

Retrouver l’ergonomie de la bibliothèque iPod, et les performances d’une config sédentaire, le tout dans un form-factor acceptable c’est véritablement la panacée pour moi. De plus, l’autonomie est loin d’être ridicule, le Go-DAPX rechargeant le iDevice j’ai beaucoup moins l’impression de devoir limiter mes usages pour être sur d’avoir de la musique en rentrant.

Avec le Galaxy Note II, le gain qualitatif ne rattrape pas les problèmes ergonomiques je trouve, c’est TROP gros, un peu comme le C4pro de Colorfly, du bon son ok, mais on est clairement plus dans le nomade. Par contre au bureau c’est assez pratique, Google Music permettant d’avoir accès à toute sa bibliothèque, ça devient une solution transportable tout à fait sympathique.

Par contre, les modes 3D Surround et Bass Boost se sont révélés décevants, voir inutile. Les canaux gauche droite se mélangent, la scène se brouille, franchement dispensable donc.

Certes, c’est une solution qui coute relativement chère, 550 Euros hors promotion soit pas loin du prix d’un iPhone ou Galaxy Note. Mais avec un iPod d’occasion ou d’ancienne génération, on peut réduire la note et concilier ergonomie grand public, son haut de gamme sans devoir manger des nouilles pendant plusieurs mois.

Go-DAPX-10

Conclusion

Honnêtement, le Go-DAP X est une excellent surprise. Moins cher que les Cypher et Fostex il propose malgré tout une qualité sonore exceptionnelle pour du matériel nomade. Certes, il ne sera pas accessible à tous, mais, pour ceux qui pourront, c’est un investissement sûr. Compatible avec toutes les générations de produits Apple, l’auditeur averti trouvera ici le complément d’une installation sédentaire haut de gamme, mais en nomade.

Pour les possesseurs de Samsung Galaxy, je serai un peu plus mitigé, non pas que ce ne soit pas une bonne solution, mais plutôt que ce ne sera pas une excellente solution. A tester donc si possible avant achat dans ce cas. Mais ne boudons pas notre plaisir, ça reste un superbe produit.

Pour résumer:

– Qualité de son exceptionnelle

– Très bel objet à l’ergonomie sympathique

– Recharge le téléphone ou le baladeur

– se bonifie avec du matériel haut de gamme

– compatible avec tous les iDevice et Galaxy

– moins bon sur PC

– ne recharge pas les Galaxy

– 3D surround et Bass Boost anecdotique

– form factor qui peut rebuter

Vous pourrez l’acheter ici même sur le store :)

sandra Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire