blog-post-img-1220

[Test] 1964-V6 by 1964ears

Après un peu plus d’un mois d’utilisation, Julien un des premiers à avoir reçu ses 1964-V6, nous livre ses impressions sur ces IEM d’exception. Alors, pari réussi Julien ?
Bonne lecture…

Prologue

Je me suis tourné vers les v6 plus par curiosité et en ayant entendu beaucoup de bien sur d’autres forum, je me suis lancé. Je suis passé par le site AudioGarden et j’ai pris un forfait empreintes, ce qui m’a fait un total de 763 € ( avec options ) pour une paire qui est vendue aux US 650$ ( sans options )… cela revient plus cher ( environ 50€ de plus que si j’étais passé directement par 1964ears) mais les frais de ports et les frais de douane étaient compris, les empreintes également ainsi que les éventuelles retouches… voilà. Sans oublier l’aspect “humain”, d’être pris en main de A à Z qui représente pour moi une chose essentielle pour ce genre de produit unique et moulé à nos petites oreilles. Merci donc à Nano pour cette possibilité…

A l’écoute des 1964-V6

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Test effectué avec un colorfly ck4, sans égaliseur.

Pour que ca soit clair tout de suite, plus le temps passe, plus les minutes défilent avec ces 1964-v6 accrochés à mes oreilles, plus je me dis  » whaouaaaaa » , c’est vraiment impressionnant le son que ces petites choses peuvent délivrer.

Le son est vraiment bon. Je vais rentrer un peu plus dans les détails maintenant que je me suis habitué à mon nouveau partenaire…

  • Au niveau des aigus, je dirais qu’il y en a juste comme il faut. C’est clair, aucun signe de sibilance et aucune fatigue n’apparait au cours d’écoutes assez longues sur des voix féminines par exemple. C’est propre, beau et très précis. Cela me convient parfaitement.
  • Au niveau des médiums, très belle définition, doux, peut-être aurais-je aimé en avoir davantage sur certains titres. En tout cas, les voix masculines sont mises en valeur et ressortent très bien lors de l’écoute. Entendre, par exemple, du Bobby Mcferrin est du pur plaisir…
  • Les basses maintenant. Comme vous avez pu le lire sur mes premières impressions, je trouvais que les basses pouvaient manquer de « rondeur », de « volume ». Je suis un peu plus partagé sur ce point maintenant. Je trouve au final, qu’il y a assez de basse pour un intra qui se veut « équilibré » et c’est le cas d’ailleurs. Les basses sont là, présentes à souhait, énergiques, et c’est vrai que sur certains morceaux, je ressens encore ce manque de « volume » mais très honnêtement, cette impression générale a fortement diminué. Au final, je trouve les basses énergiques, très précises, pas du tout « baveuses ». Elles me correspondent bien en réalité.

Au niveau de la signature générale des v6, je dirai qu’on est à mi-chemin entre un intra « classique » et un casque « full-size »… On a une très grande impression de spatialisation et je ne pensais pas que ces petites boules de son pouvaient m’apporter autant d’espace… C’est impressionnant.

Au niveau du placement et du ressenti, je dirai que cet intra fait la part belle au chant qui sera souvent mis en avant et qui sera « magnifié » par les instruments qui vont l’entourer, l’envelopper…. c’est une beauté… en gros, par moment, on a l’impression qu’on est positionné à la place du chanteur et que les instruments viennent trouver leur place tout autour… On n’est pas spectateur et ça, moi j’aime bien, d’autres préfèreront être assis au 1er rang, voir même plus loin… ce n’est pas mon cas. Je suis acteur de ma musique et là, j’ai trouvé mon rôle!

Les 1964-v6 sont pour moi équilibrés, énergiques mais doux, sans jamais m’avoir fatigué lors de longues séances d’écoute ( 3h..) La précision est là et au final, je n’ai pas grand chose à reprocher à cet intra. Au niveau des styles de musiques, cet intra est tout aussi à l’aise sur du bon vieux rock , du blues, du classique, de la techno, du funk, du reggae… et surement sur du rap, r’n’b mais je n’en écoute pas. Ils sont passe-partout et sauront mettre en valeur chacun des styles écoutés.

Face à la concurrence

Je sais que certains vont se poser la question de la différence qu’il peut y avoir avec des intras concurrents ( JH audio 13, 16; Earsonics EM4, EM6; westone ES5 ….) qui coûtent souvent aux alentours de 1000€, voire plus pour certains contre exactement 763€ ( prix total de mes 1964-v6) . Honnêtement, n’ayant pas eu l’occasion de tester ces modèles, il est pour moi difficile de vous donner une réponse argumentée. Je dirais simplement qu’à l’écoute de ces 1964-v6, il n’est pas évident d’imaginer « mieux », de combler ce qui manque puisque je les trouve presque « parfaits ». Bah justement, c’est sûrement ce « presque parfaits » qui devrait faire la différence, je pense. Une chose est certaine, si différence il y a, elle n’est pas énorme et compte tenu du prix affiché de ces 1964-v6, le rapport qualité/prix est vraiment bon…. si je gagne au loto, je vous promets de vous faire un comparatif entre tous ces intras mais à ce jour, mon banquier n’est pas de cet avis….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Conclusion

Voilà ce que je pouvais en dire niveau son. Au niveau accessoires, je tiens juste à signaler que la boite des intras façon « boîte pélican » est quand même imposante, en tout cas, pour un usage quotidien, ce n’est pas très pratique. C’est sur, une fois dedans, ca ne risque pas de casser, mais une boîte juste à la taille des intras pourrait également compléter ces accessoires….

Un grand merci à Julien pour ce retour

Les 1964-V6 sont disponibles sur le store Audio Garden, ici :)

sandra 6 posts

No other information about this user.

Pas de commentaire

There are no comments in this article, be the first to comment!

Leave a Reply