blog-post-img-2674

[Test] FiiO X1ii : le retour de la force ?

Le FiiO X1 cru 2016 est enfin arrivé. Estampillé FiiO X1ii ou deuxième génération, ce modèle remplace le baladeur audiophile le plus abordable de la marque et aussi le plus vendu. Nouveau design, bluetooth, nouveau DAC, mais au fond, est-il meilleur ? La réponse dans notre test.

Cela fait déjà plusieurs année que FiiO s’est fait une place dans le cœur des audiophiles. Des produits bien construits, au très bon rapport qualité/prix et qui on su à chaque fois viser juste. Le FiiO X1 en est le plus bel exemple, avec un prix plancher de 100€, un slot micro-sd pour stocker un maximum de musique et surtout un circuit audio qui parvient à faire la différence face aux smartphones, principaux concurrents.

Prise en main

 

Le FiiO X1ii (à quand FiiO X1 Mark 2 ?) reprend donc les grandes lignes de son grand frère, format compact, style hérité de l’iPod et roue de contrôle, slot-micro SD, sortie casque et sortie ligne. Mais si le premier baladeur mixait aluminium en façade et plastique pour sa face arrière, le nouveau X1 s’oriente vers un design iPod Nano avec une coque entièrement en aluminium anodisé, courbé sur les tranches et une façade en verre.
L’ensemble fait plus sérieux que l’ancienne génération et l’appareil perd un peu son côté « jouet » qui faisait malgré tout le charme du premier FiiO X1.

Nouvelle interface pour le Fiio X1ii.

La préhension n’est ni meilleure, ni moins bonne qu’avant, mais la qualité perçue augmente sensiblement. Le toucher froid de l’aluminium et les bords arrondis accentue un aspect premium qui était absent. La façade en verre joue aussi, le fond noir sûrement. Toutes les sorties et le slot sd sont désormais situé à la base de l’appareil et non plus au sommet sur la tranche. Pour la plupart des utilisateurs ça ne changera absolument, la position de la prise jack va juste changer le sens du baladeur dans votre poche.

Le plus gros changement vient de la molette, on passe en effet d’une molette physique qui roule à une molette tactile dans la pure veine Apple. A son contact et lorsqu’une rotation est effectuée un clic est clairement audible, retour haptique hérité des belles heures de l’iPod justement. Les premiers contacts sont un peu déroutants et une sorte de latence est sensible.
Après deux mise à jour firmware les problèmes sont corrigés, mais il faudra faire attention de surveiller régulièrement les mises à jours car comme sur le X1 premier du nom, le logiciel sera le principal responsable des errements de jeunesse du baladeur.

Le FiiO X1 peut devenir une base sédentaire avec le dock et la télécommande.

Les quatre boutons de contrôles sont toujours présents et sont mieux intégrés. Par contre, moins proéminents ils tombent moins sous la main en usage aveugle, au fond d’un sac par exemple. Les fonctions sont toujours les mêmes avec options/retour/piste précédente/piste suivante. Le contrôle du volume se fait sur la tranche ou alors peut se faire via la molette quand l’écran est allumé.

La prise casque est toujours une prise combo, permettant de connecter un casque ou un ampli externe en fonction des réglages choisis. Le slot mémoire accepte les cartes micro-SD et permet d’ajouter de la mémoire au FiiO X1. Pour rappel, ce baladeur n’intègre pas de mémoire interne, une carte sera donc forcément nécessaire.

Fondamentalement l’interface graphique n’a que très peu évoluée. On retrouve le menu principal articulé sur un demi cercle et cinq icônes :

Lecture en cours / Catégories-Tag / Fichiers / Réglages de lecture / Réglages système.

A part sur l’écran d’accueil, la navigation se fait sur un axe vertical.
La roue permettant de descendre et remonter dans les menus de manière fluide fait un « clic » bien audible. La sensation est un peu déroutante au début mais après quelques minutes on s’y fait très vite.

Comparé au FiiO X1 1st gen le FiiO X1ii fait moins mastoc.

L’écran dispose de la même définition sur le FiiO X1 et le FiiO X1ii mais il semble que l’écran de la première génération offre de meilleurs angles de vision. Sur le modèle testé en pivotant l’appareil à 30° le contraste diminue fortement, phénomène moins visible sur le FiiO X1 première génération.
La luminosité maximale est identique et permettra de lire les informations même en environnement lumineux voir fortement lumineux. Le contraste est malgré tout limité mais pour le prix cela reste correct.

La prise micro USB, le port micro-SD et la prise casque se trouvant du même côté désormais il ne sera pas possible de retirer la carte à chaud une fois un casque branché ou le baladeur branché à un ordinateur.

Caractéristiques techniques

 

Au niveau des caractéristiques techniques on note 4 changements majeurs :
– Nouveau DAC Burr-Brown PCM5242
– Nouveau circuit d’amplification OPA2322
– Puce Bluetooth compatible 4.0 (deux voies)
– Meilleure gestion de la batterie et l’alimentation

Toutes les sorties sont du même côté désormais !

Concernant les fichiers supportés, le FiiO X1 ne lit toujours pas les fichiers DSD mais décode sans problèmes les fichiers en 24bits / 192khz. Après dans cette gamme de prix, le DSD n’apportera strictement rien donc ce n’est pas un mal.

Le nouveau DAC augmente le ratio Signal / Bruit (SNR) et réduit le souffle résiduel (qui était déjà faible sur le précédent modèle) La sortie ligne gagne aussi en qualité, du moins sur le papier, nous verrons en pratique si c’est probant.

Une autre nouveauté est l’instauration du mode deep sleep, déjà présent sur le FiiO X5ii. Pour rappel, ce mode est une mise en veille prolongée : une fois la musique en pause et l’appareil en veille, il est possible de revenir immédiatement au menu ou de rester en veille pendant plusieurs jours. Avec l’avantage de revenir automatiquement au menu sans avoir à le rallumer à chaque fois.

L’appareil gère aussi le protocole Bluetooth dans sa version 4.0 (mais pas APT-X) étonnement. Cette version permet d’utiliser un double flux sortants/entrants afin de pouvoir se connecter à un casque et utiliser la télécommande bluetooth RM1 par exemple.

Enfin pour les plus pointus d’entre vous, le processeur utilisé est un SOC de chez Ingenic JZ4760B, le DAC un PCM5242, la puce d’amplification ISL289 et le filtre passe bas un OPA2322.

De nouvelles couleurs sont disponibles. Inspirées d’une marque à la pomme !

Tableau des caractéristiques

 

 

Spécifications

 

Model/Number X1 2nd gen / FX1221 Sortie casque (PO) 3.5mm headphone output jack
Couleurs Sliver/Black/Rose gold Impédance utilisables 16~100 Ω
Dimensions 97mm×55.5 mm×12 mm Contrôle du volume 100 steps digital potentiometer
Poids 102 g Bass Boost N/A
Ecran TFT 320×240 Treble N/A
Sortie ligne (LO) 3.5 mm headphone output jack Balance 5 dB
Sortie numérique N/A Sélection du gain N/A
USB DAC N/A Egaliseur 7-band equalizer (±6dB)
Circuit SoC: JZ4760B ,   DAC: PCM5242,    LPF: OPA2322,    OP: ISL28291
 

Performances de la sortie ligne

 

THD+N ≤ 0.003% (1 kHz) SNR ≥115 dB  (A-weighted)
Réponse en fréquence 5 Hz~60 kHz (-3dB) Dynamique ≥107 dB
Crosstalk ≥ 101 dB (10 KΩ/1 kHz) Niveau de sortie ligne 1.7 Vrms (10 KΩ/1 kHz)
 

Performances de la sortie casque

 

Puissance de sortie > 100 mW (16 Ω/THD+N<1%) Impédance de sortie <1Ω(32Ω loaded)
Puissance de sortie ≥ 70 mW (32 Ω/THD+N<1%) Crosstalk ≥72 dB (1 kHz)
Puissance de sortie ≥ 8 mW (300 Ω/THD+N<1%) THD+N ≤ 0.003% (1 kHz)
Réponse en fréquence 5 Hz~60 kHz (-3dB) MAX output voltage >4.0 Vp-p
SNR ≥113 dB (A-weighted) MAX output current >130 mA(For reference)
 

Batterie

 

Charge Recommendation DC5V 2A Batterie 1800 mAh
Indication de charge Red light indicates , green light turns on after fully charged Affichage de la charge Yes
Autonomie >12 h Temps de charge <3 h (DC5V 2A)
 

Conditions de test de l’autonomie

 

Ecran OFF Charge M3 open earbuds (27 Ω)
Volume 39 EQ OFF
Test File MP3 44.1kHz/16bit (Download link)
 

Formats audio supportés

 

Lossless:

APE(Fast):  192 kHz/24 bit;
APE(Normal):  96 kHz/24 bit;
APE (High): 96 kHz/24 bit;
FLAC: 192 kHz/24 bit;
WAV: 192 kHz/32 bit;
Aiff:192 kHz/32 bit;
Aif:192 kHz/24 bit;
WMA Lossless: to be supported by future update;
Apple Lossless: 192 kHz/24 bit;

Lossy compression:

MP3、AAC、WMA、OGG….

Et le son ?

 

Le FiiO X1ii fait il mieux que le X1 première génération d’un point de vue sonore ? C’est la tout le challenge de ce nouveau modèle et de son nouveau DAC.

Sans être une évolution majeure, le FiiO X1ii fait effectivement mieux que son prédécesseur, sans non plus être une révolution. La sortie casque est plus puissante avec une dynamique en hausse, audible sur les pistes bien mixés mais surtout sur les intra-auriculaires les plus sensibles que l’on ait testé.
Bien que plus puissant, il reste encore limite pour un casque sédentaire à forte impédance mais sera parfait pour les intras ou les casques nomades. Le contrôle de volume sur 100 pas est toujours aussi précis et évite l’écueil trop commun des différences de volume trop prononcées.

De nouvelles options sont apparues !

Le nouveau DAC ne change pas fondamentalement la donne par rapport au PCM5241, même après une écoute poussée via la line out et un ampli externe les différences sont difficilement perceptibles. Sur le papier le gain est essentiellement énergétique avec une consommation moins importante et donc la possibilité de monter en puissance sans impacter la batterie.

Après plusieurs d’heures d’écoute, les petites subtilités du nouveau circuit sont plus facilement palpable. Une scène sonore mieux étagée, des aigus légèrement moins précis mais des graves plus réalistes. Sur nos intras de test (des Unique Melody Maestro) la différence entre les deux appareils a tendance à favoriser l’ancien modèle de 0 à 25 (volume) puis le FiiO X1ii reprends la main une fois le palier des 25 passé. Le nouvel ampli semble moins à la fêtes sur les faibles tensions.

Le nouveau design du Fiio X1ii le rend beaucou plus simple à prendre en main.

Pas de réglages de gain comme sur le FiiO X1 première génération, mais on note l’apparition d’une balance gauche/droite qui peut être utile pour les personnes malentendantes. Testé et approuvé, les dix niveaux permettent de basculer le volume d’un côté ou de l’autre afin d’équilibre le rendu sonore.

Sur nos différences pistes de test, le FiiO X1ii a toujours réussi à faire mieux que les meilleurs smartphones. Plus puissant mais surtout plus défini dans son rendu, le plaisir d’écoute est au rendez vous. Les caisses claires sonnent juste et l’impact est sec sans ce désagréable effet de latence qu’on ressent sur les appareils audio moins performants.

Les médiums sont d’ailleurs le point fort de ce baladeur, les timbres de qualité changent profondément le rapport avec le morceau, surtout pour le néophyte. Les voix sont claires et accompagné d’un bon casque, le gain par rapport à un iPhone est bien audible.

Les graves sont moins présents que sur le FiiO X1 mais, bonne nouvelle, ils sont de meilleure qualité. En comparaison directe, le roll-off dans les basses a tendance à favoriser le premier FiiO X1, mais après plusieurs minutes cet effet boom box fatigue une fois que l’on a testé le FiiO X1ii.
Certains préfèreront sans doute le son du premier X1 mais un petit coup d’égaliseur et vous retrouverez la signature du FiiO X1 et la qualité du FiiO X1ii.

Les aigus enfin, petit regret à ce niveau. Sans être mauvais, ils sonnent plus faux sur le nouveau X1 que sur l’ancien. On parle des fréquences qui dépassent les 13khz donc des valeurs qui ne gêneront pas toutes les oreilles, mais on constate à l’écoute une augmentation de la distorsion. Rien de critique on vous rassure, mais avec des intras à armature l’oreille attentive y sera sensible.

Pour aller plus loin

 

Grosse nouveauté de ce FiiO X1ii, l’apparition du bluetooth au format 4.0. L’intérêt de ce protocole est le support en natif du LE (low énergie) qui permet de garder plusieurs appareils bluetooth connecté sans impacter la batterie. Le non support du APT-X est embêtant mais pas surprenant compte tenu du placement tarifaire du baladeur.

L’appairage est rapide et se fait sans problème particulier, que ce soit un casque Bluetooth ou une petite enceinte. Le FiiO peut garder plusieurs appareils en mémoire mais il ne semble pas se connecter automatiquement.

Le FiiO X1ii est désormais certifié hi-res audio !

Au niveau de la qualité sonore, il y a bien une perte mais le bonus en liberté d’usage compense largement. Sans être mauvais, le rendu est plus compressé avec une dynamique plus faible et surtout une scène sonore en net retrait. Cela n’est audible que sur les casques par contre, sur les enceintes le format ne permet pas de s’en rendre compte.

Au niveau de l’autonomie, si vous passez en bluetooth vous pourrez utiliser le baladeur un peu plus de 12h. Et moins en filaire… et oui le circuit consomme plus en filaire qu’en bluetooth.

Pas de fonction USB-DAC sur le FiiO X1, mais un mode voiture qui permet d’allumer l’appareil en même temps que le véhicule. La compatibilité avec les autres accessoires de la gamme reste assuré : FiiO DK1 (dock), FiiO RM1 (télécommande bluetooth), FiiO K5 (ampli casque externe).

La sortie ligne est toujours d’excellente qualité et vous pourrez branche un ampli casque sans arrière pensée. Combiné avec le FiiO A5 (reçu pendant le test) le gain est nettement audible, preuve encore une fois que le DAC n’est pas l’élément limitant dans les baladeurs modernes.

Le FiiO X1ii est LA référence pour commencer à découvrir la Hi-Res.

Conclusion

 

Le FiiO X1ii n’est pas une révolution, mais une évolution bienvenue. Le nouveau format assure une meilleure prise en main, l’interface revue et le bluetooth confortent la position du baladeur comme celui du meilleur modèle d’entrée de gamme.
Les performances sonores évoluent peu mais face à un smartphone, le FiiO X1ii reste bien supérieur, surtout compte tenu du tarif auquel il est proposé. A niveau sonore élevé le FiiO X1ii tire son épingle du jeu avec une excellente qualité de restitution et une distorsion harmonique réduite.

Faut-il remplacer son FiiO X1 par un X1ii ? Je pense que non, il vaut mieux changer de casque. Si par contre vous n’avez pas encore de baladeur, privilégiez ce nouveau modèle. Mieux fini, plus puissant et plus polyvalent, c’est clairement le meilleur choix pour commencer à s’équiper.

Disponible sur audiogarden.fr

Haja Randrianarison 36 posts

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

Pas de commentaire

There are no comments in this article, be the first to comment!

Leave a Reply