blog-post-img-2522

[Test] FiiO X7 : le baladeur haute révolution ?

Après les FiiO X1, FiiO X3, FiiO X5 voici enfin le FiiO X7. La marque chinoise s’essaye désormais au baladeur high-end, sur base Android. Certains ont eut plus de succès que d’autre, mais le baladeur audiophile avec android « pur jus » n’a jamais vraiment percé. Mais le FiiO X7 réussira-t-il la ou nombreux ont échoué ? La réponse dans ce test.

Prise en main du FiiO X7

Le FiiO X7 est donc le dernier né des baladeurs audiophiles de la marque chinoise la plus connue de l’univers audiophile. Si il flatte la rétine dés sa sortie de la boîte, il se fait bien sentir en main avec un corps massif composé de verre et d’aluminium.

Avec 16,6mm d’épaisseur on est loin des standards actuels en terme de finesse, mais il faut pouvoir loger la batterie de 3500mAh, en plus des composants audio. Une fois en main, l’appareil reste cependant dans la moyenne des baladeurs audiophiles, la plupart oscillant entre 1,5cm et 2cm d’épaisseur.

Conçu comme un appareil ambidextre, le FiiO X7 peut se configurer aussi bien pour un gaucher que pour un droitier, FiiO ayant eut la bonne idée de placer des boutons identiques à gauche et à droite. Il tient bien en main et s’adapte à toutes les mains, même les plus petites. Les bords sont parfaitement biseautés et contrairement au iBasso DX80 qui s’avère un peu trop anguleux, le X7 ne nécessite pas de coque pour être agréable en main.

La prise en main du FiiO X7 est aisé, même s'il un peu épais.

La prise en main du FiiO X7 est aisé, même s’il un peu épais.

La qualité de finition et d’assemblage progresse encore par rapport aux FiiO X3 et FiiO X5, rien ne bouge, l’écran est parfaitement intégré et les seuls vis apparentes sont celles permettant de retirer la base d’amplification. Comme tous les appareils sous android 4.0+, les boutons « home », « retour » et « options » sont directement intégrés dans l’écran et non pas sur l’appareil.

Petite subtilité, le bouton principal sur la tranche gauche sert à allumer l’appareil ou le verrouiller, tandis que celui de la tranche droite sert à activer la pause/lecture. Sous le bouton d’allumage on retrouve le traditionnel port micro-SD qui permet d’étendre le stockage interne, fonction commune à tous les lecteurs audio nomades désormais.

L’OS est une version légèrement remaniée d’Android et le FiiO X7 permet donc un accés au Play Store, ce qui en fait un baladeur particulièrement évolutif. Le seul changement majeur par rapport à un smartphone sous android « stock » s’avère être la possibilité de basculer en mode pure music. Ce mode fait redémarrer le X7 pour ne laisser tourner que l’application FiiO music. A l’écoute, la différence qualitative entre les deux modes a été inaudible.

L’écran est en dalle IPS de quasiment 4″ et offre une résolution de 480*800 ce qui donne une densité de pixels par pouces de 233PPI. On est loin des standards actuels, les mobiles android haut de gamme offrants des résolutions extrêmes pour un PPI parfois supérieur à 500. Cependant, l’affichage est très propre la plupart des applications s’accommodant très bien de cette diagonale, sans compter que l’appareil est essentiellement conçu pour la musique et non le jeu ou la vidéo.

Enfin, on remarquera que la partie inférieure est maintenant amovible. Deux vis présentes sur les tranches de l’appareil peuvent être retirées aisément afin de retirer cette base qui fait office d’alimentation. Trois modules sont prévus et seul un est disponible au moment où j’écris ces lignes.

Attardons maintenant sur le bundle.

Sortie coaxiale comme d'habitude sur les baladeurs FiiO

Sortie coaxiale comme d’habitude sur les baladeurs FiiO

Bundle et accessoires

 

FiiO nous a habitué à un bundle relativement complet depuis ses premiers appareils et semble avoir conservé ses bonnes habitudes avec le FiiO X7. On retrouve en vrac :
– le FiiO X7
– un câble USB
– un adaptateur coaxial femelle
– des protections d’écran
– des vis pour changer le module d’amplification
– le tournevis adapté
– une protection en acrylique (directement monté sur le FiiO X7)

La bonne surprise vient du câble coaxial qui n’est plus un câble mâle mais femelle, plus adapté à une configuration sédentaire, le câble mâle étant bien souvent trop court. Cette fois-ci il est possible d’adapter n’importe quel câble coaxial pour se connecter à un DAC externe sans avoir à se soucier de la longueur, dans une certaine mesure.

Caractéristiques du FiiO X7

Pour leur premier baladeur high end, FiiO se devait d’intégrer ce qui se fait de mieux sur le marché. Exit les DAC Burr-Brown ou Cirrus Logic et bonjour Sabre avec le très réputé ESS9018S. Cette puce fonctionne en 2*4 canaux, chaque oreille bénéficiant de quatres DAC avec la promesse d’un véritable saut qualitatif par rapport au FiiO X5ii. Comparé au ES9018K2M utilisé dans le feu Ibasso DX90 (en double mono s’il vous plait) l’appareil gagne en Distorsion Harmonique et en dynamique. Pour les amateurs de chiffres : 135dB de SNR, 135dB de dynamique.

Le module AM2 a la même tête que le AM1, mais il offre beaucoup plus de puissance.

Le module AM2 a la même tête que le AM1, mais il offre beaucoup plus de puissance.

L’ampli utilisé change en fonction du module utilisé, il existe actuellement 4 modules :

le AM1 (pour IEM) c’est le module fourni d’office avec le FiiO X7, qui sort 100mW @ 32ohms;
le AM2 (pour casques nomades / medium power), un module plus puissant que le précédent, qui sort 300mW @ 32ohms
le AM5 ( pour casques sédentaire / high power), un module très puissant (!) qui sort 500mW @ 32ohms (!!)

Le processeur utilisé est un Rockchip RK3188, un SOC qui sans être réellement récent est à des années lumières des précédents modèles utilisés par la marque. Avec ses 4 coeurs et sa vitesse de calcul il devrait assuré une navigation fluide quelque soit les circonstances, le FiiO X7 fonctionnant (pour rappel) avec une version relativement récente d’android.

L’application FiiO Music est je me répète, une franche réussite. Le scan de fichiers est rapide, les tags parfaitement gérés et après avoir fait un tour d’horizon des autres applications présentes sur le playstore, je suis toujours revenu à celle-ci pour écouter la musique stocker en interne.

Enfin niveau stockage, le X7 embarque 32gb de mémoire interne plus un slot micro-sd compatible avec les cartes de 128go et plus.

Caractéristiques techniques

Dimensions : 130mm(H) x 64mm(l) x 16,6mm (p)
Poids : 220g
Affichage : dalle IPS 3,97″. 480×880 pixels
stockage interne : 32 GB + micro SD
– Châssis en aluminium 6061
Processeur Rockchip RK3188 (Quad Core) + 1GB de RAM
DAC ESS9018S – OPA1612x2 – LPF OPA1612+ ampli casque amovible
– Compatibilité DSD + DXD + PCM 384kHz
– Sortie casque + sortie combo ligne / coaxial
– Wifi + Bluetooth + DNLA
Batterie : 3500mAh 3.7V Li-po
Autonomie : 10h / Charge : 3.5h

Branché sur le dock FiiO K5, le X7 devient une vraie solution sédentaire.

Branché sur le dock FiiO K5, le X7 devient une vraie solution sédentaire.

A l’usage : une petite révolution chez FiiO

Le FiiO X7 est le premier baladeur que je teste qui ressemble à un smartphone… et c’est une très bonne chose. La base android est fluide et on navigue dans les menus avec aisance. L’application FiiO Music est très complète, elle gère la lecture par tag, par dossier, le DNLA et même la redirection des flux sur le canal bluetooth. La présence d’une fonction recherche est un énorme plus, quand la musicothèque fait plusieurs milliers de fichiers, on est bien content de pouvoir retrouver en quelques clics son titre favori.

Les applications Android s’installent sans problème et pour peur que l’on ait déjà eut un smartphone sous Android, la transition est quasiment transparente. Deezer, Spotify, Qobuz, Tidal, toutes les applications sont utilisables !
Si il reste plutôt épais, cela facilite sa préhension. On peut accéder à tout l’écran d’une seule main sans avoir besoin de se contorsionner le pouce et les boutons situés de chaque côté permettent de changer de piste ou de contrôler le volume, toujours d’une seule main. Les mises à jour se font par OTA ou directement en les copiant sur micro SD/mémoire interne.

Dans la poche, si il ne se fait pas oublier, il reste facilement utilisable et comparé à mon iPhone 6 plus ce n’est clairement pas dérangeant. La housse en acrylique ne rajoute que 1mm d’épaisseur, tout comme les housses en cuir donc rien de gênant, surtout pour l’utilisateur qui aura peur d’abîmer son baladeur avec une chute accidentelle. Pour les plus tatillons, FiiO propose une vitre en verre trempé, spécialement taillée pour le X7, comme pour l’iPhone justement.

Helloe le store google !

Helloe le store google !

Depuis la mise à jour 1.8, le FiiO X7 a naturellement accès au play store de Google, avec une connexion wifi standard (freebox revolution ici) le téléchargement se fait sans accroc. Comparé à un téléphone haut de gamme tel qu’un Galaxy S7, le FiiO est naturellement moins vif, mais comme il sert uniquement à écouter de la musique…
Le X7 reste malgré tout bien plus vif que tous les baladeurs sous android que nous avions pu tester précédemment et surtout, la vitesse d’allumage est sans commune mesure avec les Astell&Kern (eux aussi sur base android) : 15s vs 85s…

Ah et bonne nouvelle, le FiiO X7 est le premier baladeur de la marque à prendre en charge le bluetooth. Vous pourrez donc utiliser un casque sans fil lors de vos errements urbain ou tout autre déplacement ou le fil vous dérange !

Penchons nous maintenant sur le vif du sujet : est-ce que ça sonne bien ?

Et le son ?

Dès la première écoute, on constate que le FiiO X7 fait partie des baladeurs à la signature neutre : large scène sonore, pas de pics particulier sur une fréquence. J’ai fait la majorité de mes tests avec le module AM1, moins puissant c’est, je trouve, l’ampli qui offre le plus de détails à l’écoute.

Le saut qualitatif face au FiiO X5ii est clairement audible en comparaison directe : le X7 paraît beaucoup plus neutre, bien plus aéré et tout simplement plus proche de l’enregistrement originel. Encore une fois, on se surprend à redécouvrir des petits détails dans des pistes que l’on pensait connaître parfaitement. De petites choses, un écho qu’on entends pour la première fois, une voix qui sonne plus faux ou même carrément la sensation de ne jamais avoir entendu la piste avant.

Le DAC Sabre est un faux-jumeau de celui présent dans le Ibasso DX90 et cela s’entend. Le DX90 est plus neutre que le X7 mais ne parvient pas à proposer une prestation aussi solide que le X7. La dynamique est supérieure un test en aveugle sur deux pistes bien mixés met à l’amende le DX90, on entend distinctement les fameux « micro-détails » (souffles, silences, doigts qui glissent sur les cordes…) sans avoir besoin de forcer sur le volume.
Même avec des intras particulièrements sensibles, je n’ai pas souffert de souffle intempestifs ou de bruitages parasites lors du changement de pistes ou en pause. FiiO connaît son boulot et c’est une réussite totale à ce niveau.

Totalement symétrique, le FiiO X7 s'utilise même en aveugle.

Totalement symétrique, le FiiO X7 s’utilise même en aveugle.

La neutralité du FiiO X7 et la profusion de détail à un prix par contre : toutes les musiques et tous les casques ne seront pas bons à utiliser sur ce baladeur. C’est une constante, à chaque montée en gamme, on trie drastiquement sa musique pour ne plus « subir » les albums mixés à la truelle ou encore les victimes de la loudness war. Si je considérais le AK120ii comme un excellent sujet à ce jeu, le X7 fait au moins jeu égal : vous allez facilement retirer 50% de votre musicothèque.

Au niveau des casques, j’ai principalement utilisé mes fidèles 1964-V6S (désormais arrêtés par la marque, sniff) et le casque Audio Technica MSR7 qui ne cesse de remonter dans les charts. La gestion du volume est très fine et aucune diaphonie n’a été constaté, même sur les modules AM2. Avec le MSR-7 j’ai l’habitude de jouer sur l’égaliseur pour réduire un peu le bump des 8khz, c’est plus ou moins efficace en fonction des baladeurs. Au déballage j’étais plutôt mitigé mais après la dernière mise à jour c’est déjà beaucoup mieux : un petit -2db et « Voilà ».

En bref, niveau son c’est du tout bon et même en le voulant vraiment il sera très dur de prendre à défaut le FiiO X7 sur ce point !

Pour aller plus loin

La principale nouveauté de ce FiiO X7 est bien évidemment de pouvoir installer des applications depuis l’appstore google. Nous avons comparé plusieurs applications musicales telles que PowerAmp, Neutron ou encore Onkyo HF player, mais nous sommes toujours revenus sur l’application native FiiO. Libre à vous de choisir une autre application bien sûr, mais actuellement, l’application FiiO reste la plus intuitive et la plus rapide.

Concernant les application de streaming, nous avons testé Spotify, Qobuz, Deezer et Tidal. Nous avons eut très peu de plantages sur Deezer et Spotify, ce dernier permettant en plus de contrôler la musique à distance via tout appareil compatible spotify connect.
Sur Deezer, il faudra prendre le temps d’activer l’option HQ dans les menus pour profiter des flux en MP3 320Kbps, la lecture se fait ensuite sans heurts ni lags.
Sur Tidal pareil, le streaming en Flac 16bits/44khz est très fluide et le FiiO X7 permet même l’affichage des vidéos présentes sur la page accueil. Même avec notre connexion wifi vacillante au magasin nous n’avons pas subit d’erreurs.
Sur Qobuz enfin, le streaming en 16bits/44khz se fait sans encombre mais le streaming 24bits pose parfois problème. Une mise à jour du logiciel a permis de corriger une partie des erreurs, mais souvent l’appareil refuse obstinément de lancer le streaming de flux 24bits sans raison valable… A voir après plusieurs mise à jour de l’appli donc !

Un peu plus épais que le FiiO X5ii il est aussi plus grand.

Un peu plus épais que le FiiO X5ii il est aussi plus grand.

Le FiiO X7 est le premier baladeur de la marque a proposé du bluetooth en natif, 4.0, mais pas APT-X ! On ne sait pas encore si le format APT-X sera supporté dans une mise à jour ultérieure, mais c’est un début. Testé avec les Bragi Dash et le MSR7-NC, on ne peut évidemment plus transférer des flux supérieurs au MP3 320kbps, mais pour un usage ultra nomade c’est toujours intéressant de proposer cette option. Depuis l’application FiiO vous pouvez basculer automatiquement de bluetooth à filaire (au cas ou vous auriez un casque branché et une enceinte bluetooth j’imagine)

Un point sur les modules d’amplifications

Après plusieurs semaines de tests nous avons eut le temps de comparer longuement les modules d’amplification ainsi que le dock FiiO K5. Possesseur d’un « vieux » kit combo FiiO E17K + FiiO E09K + FiiO A1 (l’ampli pour enceinte FiiO, oui oui ça date) j’étais plus qu’heureux de retrouver enfin un système de dock. Combiné au FiiO X7, il me permet d’alimenter mon casque sédentaire ainsi que mon ampli de salon grâce à la sortie ligne.

Si vous pensez utilisez votre FiiO X7 principalement à la maison, je ne peux que vous conseiller de vous procurer l’ampli K5, il fera mieux que tous les modules d’amplifications FiiO (et puis c’est super modulaire !).
Le FiiO AM2 n’a pas beaucoup d’intérêt avec des intras-auriculaires, sur mes 1964-V6S, le gain en puissance se paie d’une perte en dynamique. Sur un casque un peu plus costaud comme le HD700 le gain est déjà plus intéressant, le grave est mieux tenu et la scène sonore s’élargit bien plus qu’avec le FiiO AM1. À tester en fonction des casques donc.

Avec ses différents modules, le FiiO X7 pourra s’adapter à tous les modèles du marché. Un peu à la manière de Hifiman et de son 901, les modules devront cependant convaincre les audiophiles, parfois pas toujours enclin au « modding ».

Niveau autonomie le FiiO X7 tient une bonne dizaine d’heure avec le module d’origine. Avec des modules plus puissants et donc énergiques, l’autonomie baisse de plusieurs heures, de 5h à 8h en fonction des modules. Pose sur le FiiO K5, le FiiO X7 reste constamment chargé.

Caractéristiques techniques FiiO X7

 

Pour conclure

Le FiiO X7 était attendu et bonne nouvelle, il ne déçoit pas. Finition léchée, large écran tactile, ergonomique grâce au passage à Android, c’est aussi (et surtout) un baladeur Audiophile haut de gamme, avec les performances sonores associées. La possibilité d’utiliser indistinctement applications de streaming et musique stockée sur sd offre une expérience moderne très proche d’un smartphone moderne, le son en plus !

Comme pour le Ibasso DX90, le FiiO X7 va diviser. La profusion de détails et la cohérence de la scène sonore sont indiscutables, mais sa précision va aussi en dérouter plus d’un. Mais honnêtement, je pense qu’il sera dur de ne pas accorder à FiiO le crédit qui leur est du : le FiiO X7 est à ce jour le meilleur baladeur de la marque. (Et l’un des meilleurs du marché)

A propos de FiiO

Fondée en 2007, FiiO est vite devenu un acteur incontournable de la nouvelle génération audiophile. Avec une gamme complète d’amplis, DAC et désormais de baladeurs ils ont réussi à donner un second souffle au « made in china ».

Disponible sur www.audiogarden.fr

Haja Randrianarison 32 posts

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

5 commentaires

  • Bonsoir!
    Super article!

    Je me le suis offert hier!
    Mais du coup une question persiste, est-ce que je pourrais mettre une carte microSD de + que 128GB?!?
    (je n'y connais rien dans ce domaine...!)
    J'ai trouvé une carte de 200GB, alors ça m'intrigue!
    Et par la même, quelle différence entre une microSDXC et une microSDHC?!?
    (Surtout par rapport au FiiOX7, mais de manière générale aussi!!!)

    Maintenant j'ai envie d'investir dans un meilleur casque d'écoute!
    Je découvre enfin le potentiel de mon Sennheiser Momentum, mais je suis persuadé que mon tout nouveau X7 a plus à me dire!!!

  • Bonsoir!

    Ai un gros souci sur mon X7, je n’ai absolument aucun son qui sort…, ou disons plutôt que parfois il y a du son, et parfois non…, c’est un peu au petit bonheur la chance…! Je peux avoir du son 1 heure sans problème, comme à peine 10 secondes, voir pas du tout…, c’est un peu agaçant…!

    Ah, et pas moyen de faire de mise à jour…!

    • Bonsoir !

      alors pour le coup je vous conseille de contacter directement notre support à support[at]audiogarden[dot]fr
      Si vous l'avez acheté chez vous vous pouvez même vous rendre en magasin ;)

      Pour la mise à jour nous sommes en train de rédiger un petit guide pratique:
      - télécharger la mise à jour sur le site de FiiO
      - copier la sur la mémoire interne ou le stockage externe (carte SD)
      - démarrer l'appareil en gardant le bouton volume bas appuyé
      - dans le menu qui s'affiche choisissez "upgrade firmware from sd" (si carte SD) ou "upgrade firmware from internal storage"(si stockage interne)
      - choisissez le dossier de mise à jour en validant avec le bouton "verrouiller"
      - laissez charger la mise à jour

      A très vite.

      • in reply to Haja #3

        Bonsoir, merci!

        En fait je suis en Suisse, du coup l'ai acheté en Suisse...!
        Et un des seul endroit qui me donne espoir de trouver une solution est ici...!

        J'ai essayé de faire comme vous dite pour la mise à jour, mais pareil, ça ne marche pas...!
        (peut-être que c'est par-ce que je suis sur Mac...)

Leave a Reply