blog-post-img-2795

[Preview] Cayin N3 : tour d’horizon des nouveautés

Sorti de nul part le voilà, le Cayin N3. La marque continue sur sa lancée et complète une gamme de baladeurs audiophiles de plus en plus complet et performant. Le marché est féroce mais Cayin entends bien tirer son épingle du jeu avec son petit dernier. Découvrons ensemble ses caractéristiques.

Le petit dernier de Cayin

Avec son nouveau baladeur, Cayin continue de faire évoluer sa gamme, dans le bon sens. Si le Cayin N6 offrait des performances de premier ordre, son format relativement massif et son ergonomie capricieuse le destinait à une niche d’audiophiles adeptes du Burr-Brown.
Mais en deux génération seulement, la marque a su corrigé le tir et place désormais l’ergonomie au même niveau que le son.
Le Cayin N3 est l’exact opposé du N6 : petit format, abordable et polyvalent, il s’adresse à une clientèle qui souhaite du beau son, sans s’encombrer.

Le Cayin N3 arrive ! Même si on ne l’attendait pas !

Ce qui change physiquement

Le Cayin N3 vise clairement les mélomanes en quête d’un appareil purement nomade et polyvalent. Ses dimensions compactes (10cm*54cm*1,3cm) et son poids contenu (100g) permettent de le glisser dans toutes les poches et toutes les mains.
Exit le dos en verre avec carbone qui rappelle les Astell&Kern, Cayin a choisi un revêtement en simili pour la partie arrière. Le toucher est agréable et surtout évite les mauvaise manipulations.
La face avant use du traditionnel mélange aluminium/verre avec une façade qui rappelle les baladeurs Sony.
L’écran de 2,4″ compose 40% de la façace, juste en dessous on trouve une molette de contrôle ainsi que des touches capacitives permettant de confirmer la navigation dans les menus.

Le Cayin N3 peut servir de DAC nomade pour votre smartphone (aka iPhone 7)

Au niveau des sorties audio, le Cayin N3 ne dispose que d’une simple sortie casque/combo sortie ligne. Pour la recharge et le transfert de données, une prise USB Type-c assurera une recharge rapide et un transfert des données à grande vitesse.
Mais la bonne surprise, vient de cette même sortie USB. Comme sur le Cayin i5, elle est compatible S/PDIF. On peut sortir en coaxial avec un cable USB-Coaxial, ou utiliser le baladeur comme une source en se reliant directement en USB sur un DAC externe. Un DAP avec DoP en somme.
Enfin, si le Cayin N3 peut servir de source, il peut aussi servir de DAC USB une fois relié à un PC et l’appareil est compatible avec le protocole OTG. Vous pourrez donc relier une clé USB pour étendre le stockage si le port micro-SD ne vous suffit pas.

Le Cayin N3 peut fonctionner en source USB avec l’ensemble iDAC6 et iHA6

Ce qui change au niveau du circuit

Le circuit audio partage de nombreuses similitudes avec les modèles plus haut de gamme. Le DAC utilisé est le fameux AKM AK4490, la nouvelle coqueluche des chipset audio, épaulé par le SA2500 de Savi pour le décodage des fichiers. Pour amplifier le signal en sortie du DAC, le Cayin N3 utilise un duo OPA1652 et OPA1622, un système qui permet d’atteindre les 260mW combinés en sortie.
Les valeurs de dynamique et SNR sont de 108dB, des valeurs moins impressionnantes qu’un FiiO X5iii ou DX200 qui flirtent maintenant avec du 135dB. Mais relié à un ampli externe via la sortie ligne, il est sans doute possible d’obtenir des valeurs supérieures.
Le Cayin N3 est capable de décoder tous les formats audio disponibles. Même le DSD256, et oui !

Le tableau complet des caractéristiques du Cayin N3 ? Le voila.

La grande nouveauté est à chercher du côté de la connectivité encore une fois. Le Cayin N3 est ainsi compatible avec le bluetooth 4.0 et le protocole APT-X, vous pourrez donc brancher vos appareils nomades (ou sédentaires) sans fil, et sans perte de qualité tant que vous ne vous aventurez pas au dela du Flac 16bits / 44khz.
Mais la surprise principale, c’est la possibilité de streamer de la musique vers le baladeur afin de s’en servir en DAC nomade sans fil. Pour les possesseurs d’iPhone 7, c’est une véritable bénédiction, ils pourront désormais recharger leur téléphone ET écouter de la musique avec un casque audiophile.
La puce bluetooth est une CSR8811, comme d’habitude le circuit audio est entièrement by-passé si vous utilisez le bluetooth. Intéressant avec un casque nomade comme le ATH-DSR7BT ou DSR9BT qui dispose donc de son propre DAC.
L’autonomie est un poil meilleure en utilisant le bluetooth plutôt que la sortie casque, mais le son restera meilleur en filaire dans 90% des situations.

Le Cayin N3 peut gérer les clé USB ou tout support de stockage relié en USB.

Le Cayin N3 en bref

Sur le papier, le Cayin N3 a tout pour devenir un best seller. Son form factor allié à un DAC AKM réputé et maitrisé sont complétés pas une approche étonnante : DAC Bluetooth nomade ou baladeur audiophile ATP-X.
Et surtout, un tarif maitrisé avec un prix annoncé inférieur à 200€. En plus il est sacrément mignon, mais ça… c’est juste notre avis !

Rendez vous semaine prochaine pour le test complet.

www.audiogarden.fr

Haja Randrianarison 40 posts

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

2 commentaires

Leave a Reply