[News]Nouveautés 2018 : Sennheiser, Chord, FiiO, iBasso

Chord

Chord Qutest

Chez Chord Electronics Ltd. on aime bien les noms… étrange. Si tout le monde maintenant connait le Chord Mojo, véritable référence parmis les DAC/Ampli nomades, vous êtes beaucoup moins à connaître la gamme sédentaire de la marque.

Le Chord Poly est compatible, Wifi, bluetooth et micro-SD.

Et pour cause, à part les possesseurs de matériel High-End, peu de monde s’aventure au dela du Chord Hugo. Pour rappel, la gamme Chord s’articule ainsi :

Mobile. Cette catégorie comprends uniquement le Mojo et le Poly, dédiés à un usage nomade.
Hugo. On passe sur du matériel transportable, voir sédentaire léger. On y retrouve les Chord Hugo 2, Hugo TT, TTOBY ou encore le tout nouveau Qutest (DAC).
Chordette. Une catégorie à part car ne comptant qu’un seul élément : le 2Qute.
Choral. On entre doucement dans les systèmes High-End avec des systèmes résolument haut de gamme tels que le DAVE, un DAC/Pré-ampli au design… unique.
Chord. Ok, ici on montre patte blanche, la section Chord ne proposant que des éléments séparés aux tarifs… élevés. Un Chord SMP1200 MKii vous coutera pas moins de 11 595€ à titre d’exemple.
Référence. Bienvenue dans le merveilleux monde du High-End avec la série Référence de Chord. Un monde d’amplis mono bloc de 1000W ou de lecteurs CD plus gros qu’une tour de PC. Un ensemble lecteur CD/DAC/Ampli ne vous coutera pas moins de 100 000€, en moyenne.

Le Chord Qutest est quand même plus « sexy » que son prédécesseur.

Mais, le modèle qui nous intéresse aujourd’hui, c’est bien le nouveau Chord Qutest. Le remplaçant du Chordette 2Qute en tant que DAC de salon transportable, une catégorie un peu à part il faut le reconnaitre.

Niveau design, on reste dans la plus pure veine Chord Electronic avec un bloc en aluminium usiné et le nom du modèle directement gravé dans la matière. Au centre on trouve un dôme de verre laissant entrevoir le PCB interne et la puce FPGA, véritable centre de contrôle chez Chord.

En façade, deux petits interrupteurs, illuminés et cliquables sont disponibles. Directement importés des Chord Mojo et Hugo, ces petites boules changent de couleur en fonction du flux et de l’entrée utilisée.

Les entrées justement, en tant que DAC, le Chord Qutest intègre uniquement des entrées numériques :
– 2 prises BNC compatibles avec les flux 32bits / 384khz
– 1 prise USB, compatible 32bits / 768khz
– 1 entrée optique Toslink limité au 24bits / 192khz
Pour les sorties, seules deux prises RCA sont disponibles, pas de sortie XLR Balanced.

Le Chord Qutest est équipé de plusieurs entrées numériques mais seulement une sortie analogique.

Que serait un produit Chord sans une puce Spartan. Encore une fois, Chord exploite un processeur Xilinx Artix 7 FPGA, processeur que le marque continue de pousser au dela de ses limites à chaque nouvelle version d’un produit. Si vous voulez plus d’explication sur cette techno, rendez vous sur notre test du Chord Mojo.

Plus lourd que son prédécesseur, le Chord Qutest accuse 770g sur la balance désormais, de quoi éviter de le voir valdinguer à chaque fois qu’on lui relie un câble RCA un peu rigide. Cela doit aussi permettre de limiter les vibrations parasites, même si pour le coup, c’est un moindre mal.

Capable de gérer les flux PCM et DSD jusq’au 32 bits / 768kHz, ce DAC se veut « le plus avancé de la planète » dixit Chord.

Le petit plus ? La possibilité de choisir la tension de sortie pour plus de flexibilité sur l’amplificateur final. Vous pourrez choisir 1, 2, 3 Vrms afin d’offrir à votre ampli la tension la plus adaptée.

Niveau prix, comptez sur un solide 1695€ pour un DAC 100% Made in England. Cher, mais juste ? Nous le saurons dés que l’on aura posé une oreille dessus.

Haja Écrit par :

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire