blog-post-img-2933

[News] Gamme FiiO 2017 : FiiO F9, FiiO X3 Mark III, FiiO X7 Mark II

C’est à l’occasion de la CanJam London que FiiO nous a présenté sa nouvelle gamme de produits audio. Nouveaux DAC, nouveaux baladeurs et surtout nouveaux produits, on en profite pour vous présenter tout ça sur le blog.

FiiO 2017 : infinity sound

Infinity sound, voici le thème de la nouvelle gamme de produits FiiO pour 2017. Derrière cette formule empruntée à Buzz L’éclair, FiiO annonce son intention de démocratiser les sorties/entrées symétriques sur ses appareils.
Désormais, tous les produits FiiO disposeront d’une prise 2.5mm TRRS en symétrique/balanced avec à la clé, une réponse en fréquence améliorée et surtout une scène sonore plus large et mieux définie. Tous sont aussi certifiés Hi-Res Audio, une certification pas forcément nécessaire mais toujours bienvenue.

Balanced Music Players, Balanced Amplifiers, Balanced IEMs, Balanced Cables, bref ça balance.

FiiO 2017 : Baladeurs audiophiles

Deux mises à jour majeures pour les baladeurs audiophiles FiiO, le FiiO X3 et le FiiO X7 passent à la nouvelle génération avec tous les changements que cela implique.

FiiO Infinity Sound – FiiO X3 Mark III – FiiO X7 Mark II

FiiO X3 Mark III

 

On commence par la troisième génération du baladeur le plus iconique de la marque : le FiiO X3. Premier baladeur audiophile du genre pour le constructeur, il a durablement inscrit FiiO dans le paysage audiophile. Si le premier modèle était une réussite sonore et offrait un excellent rapport qualité/prix, son ergonomie et son design général faisait un peu jasé face aux ténors du genre. Défaut corrigé par le FiiO X3ii (ou Mark II) qui s’inspirait fortement de l’iPod Classic, une référence incontournable.

Le nouveau FiiO X3 Mark III est disponible en deux couleurs : noir et rouge.

Le design du FiiO X3 Mark III évolue et se situe dans la continuité du FiiO X1ii avec sa façade en verre trempé, des touches de contrôles moins profondes et une nouvelle molette tactile et non plus mécanique. L’aspect général nous laisse un peu dubitatif avec des arrêtes un peu trop tranchantes à notre goût, la ou le FiiO X3 Mark II était plus en rondeur.

Les tranches conservent les même boutons qu’auparavant (contrôle du volume et allumage/extinction/veille) auquel s’ajoute un nouveau bouton multi-usage. Il permet de changer d’égaliseur, de contrôler la lecture ou de changer de thème à la volet. Une idée intéressante pour éviter de sortir l’appareil de sa poche, même si le changement de thème sera sans doute une option très peu utilisée.

Le poids diminue de 10g, tout comme la largeur qui passe de 16,1mm à 12,8mm, le FiiO X3 gagne en longeur par contre avec 114mm en lieu et place des 96,7mm du Mark II.
Comme sur ses câbles d’écouteurs, FiiO a réussi à intégrer son rouge maison au X3. Désormais le bouton d’allumage est cerclé d’un rouge vif pour bien affirmer l’identité de la marque.

Le FiiO X3 Mark III est certifié Hi-Res, comme le X1ii

Mais, c’est vraiment au coeur du circuit que l’on observe des changements majeurs. Le FiiO X3 Mark II utilisait un DAC Cirrus Logic et le Mark II un DAC Wolfson, sur le FiiO X3 Mark III les ingénieurs ont jeté leur dévolu sur non pas un, mais deux DAC Burr-Brown PCM5242. Une excellente puce qui gère les flux 32bit 384kHz et offre une dynamique de 114dB, un chiffre en retrait face aux dernières puces AKM, mais qui est compensé par l’usage de deux puces justement.

L’architecture est très proche du FiiO X5ii qui utilisait lui un seul DAC mais deux pré-amplis pour optimiser la consommation et limiter les pertes de courant.
Ici, c’est encore et toujours Texas Instruments qui oeuvre après le DAC avec des OPA 2140 et OPA1622 pour le filtre passe-bas et l’amplification. L’OPA 1622 fait d’ailleurs partie de la série SoundPlus de TI, conçu spécifiquement pour les applications audio exigeantes, du tout bon donc.

Petit bonus, l’égaliseur fonctionne à tous les échantillonnages et non plus uniquement en 44.1Khz ou 48Khz.

Double DAC Burr-Brown pour le nouveau FiiO X3 Mark III

On rappelle le thème de la nouvelle gamme « Infinity Sound ». Sur le FiiO X3 Mark III, cela se traduit par l‘apparition d’une sortie casque 2.5mm balanced en TRRS. Il reste bien sur une prise traditionnelle 3.5mm pour relier son casque, elle combine maintenant sortie casque / sortie ligne / sortie coaxiale. La sortie casque 3.5mm gère les télécommandes désormais, vous pourrez contrôler votre baladeur comme votre smartphone, directement depuis la télécommande/microphone du casque et surtout baisser/augmenter le volume.

Autre nouveauté, le Bluetooth est de la partie, en version 4.1 via un chipset CSR8811 capable de fonctionner en dual mode (réception et émission d’un signal en simultané). Alors contrairement au Cayin N3, il ne sera pas possible de streamer la musique de son smartphone sur le FiiO X3 Mark III, par contre vous pourrez streamer votre musique depuis le baladeur vers un casque ou des enceintes et contrôler l’appareil à distance via la télécommande FiiO RM1.

Le reste est classique avec la possibilité d’utiliser l’appareil en DAC USB, un port micro-SD qui gère les cartes de 256Gb et un prix public qui oscille entre 199.99€ et 259.99€ en fonction des régions.

Un résumé des specs du FiiO X3 Mark III

FiiO X7 Mark II

 

Il est la ! Le Flagship FiiO avec son système d’ampli amovible hérité de Hifiman (qui paradoxalement n’a pas réussi à revenir dans la course aux baladeurs). Le X7 passe donc la seconde et devient le FiiO X7 Mark II, le modèle qui aura la lourde tâche de chapeauter la gamme d’appareils nomades FiiO.

Au menu, pas mal de changements internes et externes pour replacer un X7 à la traîne derrière son petit frère, le FiiO X5iii.

Nouveau design pour le FiiO X7 Mark II

Le design reste proche du X7 première génération mais profite des avancées du FiiO X5iii, ce qui se traduit par l’apparition d’une molette de volume sur la tranche latérale gauche, au dessus des touches de contrôles de lecture.

Le cerclage doré permet de faire la différence avec le FiiO X5, cerclé de rouge au niveau de la roue de volume. La tranche latérale droite est maintenant vierge de tout contrôle et accueille deux slots micro-SD pour relancer la course du stockage. Vous pourrez ainsi ajouter deux cartes de 256Gb pour stocker toute votre musique, sans compter les 64Gb de stockage interne.

Au sommet de l’appareil on trouve la sortie ligne / sortie coaxiale capable de sortir en toslink aussi dorénavant, comme sur les iBasso DX80 et DX200. Pratique pour ceux qui ne disposerait que d’un des deux standard sur leur DAC. Le bouton d’allumage/extinction a lui aussi changé, plus large et plus profond, il est cerclé de rouge pour afficher le code couleur de la marque.

Double slot micro SD et stockage interne pour le FiiO X7 Mark II

Le circuit interne a été boosté pour revenir dans la course à la performance. Le DAC est toujours un Sabre ESS, mais FiiO utilise désormais un ES9028PRO comme le iBasso DX200. Un modèle haut de gamme qui affiche 129dB de dynamique et un support complet des flux 32bits 384kHz. Le THD est divisé par 3 (même si les valeurs sont déjà ridicules) et passe de 0.003% à 0.001%.

Pour faire tourner la machine, le processeur ne provient plus de chez Mediatek mais de Rockchip, un SOC RK3188 en 4 coeurs en ARM moulinant à 1,6 Ghz. Pour l’épauler dans le décodage de fichier, FiiO utilise une puce FPGA (et oui comme Chord ou Devialet) capable de clocker en multiple de 44.1Khz / 48kHz et 384kHz. La mémoire RAM a doublé, pour passer à 2Gb, une vraie bouffée d’air frais pour Android qui saura en profiter pour accélérer les temps de chargement.

En sortie de DAC, le signal sort sur deux canaux distincts afin de conserver un signal symétrique pour la sortie 2.5mm TRRS, suivi de double filtres passe bas (OPA1612 + AD8620) double amplification (OPA926). Le signal est bridgé en stéréo unbalanced sur la sortie ligne 3.5mm, ce qui est logique vu l’usage concerné par cette sortie.

Pour la sortie balanced en 2.5mm les ingénieurs ont utilisé un switch en sortie d’Opamp, ainsi sur la sortie casque 3.5mm, le FiiO X7 Mark II n’utilise qu’un seul des canaux (le canal droit) mais une fois relié en TRRS, le FiiO X7 réutilise les deux canaux (L1 et R1) pour fonctionner en Balanced (ouf).

Un aperçu des caractéristiques du FiiO X7 Mark II

Le FiiO X7 Mark II a bien conservé le système d’amplis amovibles de la précédente génération et bonne nouvelle, ils sont tous rétro-compatibles. Toutefois, un nouveau module fait son apparition, le AM3A, une version alternative du FiiO AM3 déjà existant. Les différences sont mineures la différence se faisant surtout sur les pré-amplis, si vous avez déjà un AM3, la différence sonore ne devrait pas être flagrante.

Petite subtilité visuelle, le FiiO X7 Mark II étant asymétrique, contrairement à son grand frère, FiiO fournit des encoches à caler lors de l’installation des amplis afin d’adapter le style à vos envies. Un choix curieux, mais finalement pas si bête, surtout sur une ligne de production déjà existante.

L’OS reste une version remaniée d’Android 5.1 mais grâce à une gestion plus fine du middleware, les applications bénéficient maintenant d’une isolation supérieure afin de conserver le sampling originel. Une sorte de bit-perfect pour OS en quelque sorte, bien pratique pour ceux qui utilisent un lecteur tiers ou du streaming.

Le lecteur FiiO gagne en stabilité et se dote de nouvelles fonctionnalités comme l’affichage automatique des cover ou des paroles si vous êtes connecté à internet. Les cover et lyrics s’affichent dorénavant sur l’écran verrouillé, comme sur iOS. Vous pourrez aussi choisir quels touches restent accessibles une fois l’appareil verrouillé, pratique si vous avez peur des manipulations maladroites dans la poche.

Nouveau module, le FiiO AM3A pour le FiiO X7 Mark II

La connectivité réseau s’améliore aussi, le Bluetooth 4.1 support le protocole aptX (enfin) et le wifi gère la bande des 5GHZ en plus des 2.4Ghz avec à la clé un débit bien supérieur pour pouvoir télécharger sa musique directement depuis l’appareil. L’isolation du circuit est plus robuste et la portée du Wifi s’allonge sans influer sur les puces audio, deux couches d’isolation supplémentaire ayant été ajouté.

Le petit bonus ? Le support de la charge rapide Qualcomm et MediaTek afin de recharger l’appareil (beaucoup) plus vite via la prise USB Type-C. Attention, la recharge rapide ne fonctionne qu’avec les modules en Type-C, en prise micro-USB cela ne fonctionnera pas hélas.
Le prix annoncé est de 649.99$ ou 749€ en Europe.

La charge rapide arrive sur le FiiO X7 Mark II

FiiO 2017 : DAC et ampli

Un seul nouveau DAC a été présenté lors de l’infinity sound, le FiiO Q1 Mark II. Un best-seller qui talonne désormais de très près le FiiO E17K (qui va sans doute être renouvelé aussi prochainement).

Nouveaux DAC infinity Sound

FiiO Q1 Mark II

 

Le FiiO Q1 bénéfice d’une mise à jour complète pour sa V2. Nouveau design, nouveau DAC et même nouvelles fonctions. FiiO a abandonné le design de Flasque à Whisky pour un ensemble plus sobre et design. Comparé au FiiO X3 Mark III, l’ensemble nous semble nettement plus réussi, avec un ensemble unibody du plus bel effet.

Le potentiomètre de volume se situe sur l’extrémité droite et non plus au centre, avec encore et toujours le cerclage rouge FiiO. Le crantage et l’usinage dont il a bénéficié font plaisir à voir et encore plus à toucher. La marque a abandonné son idée de protéger le potentiomètre par un débord ou une coque, c’est un peu dommage et il faudra faire attention dans la poche.
Les sorties et entrées se trouvent maintenant toute sur la même tranche et on distingue les sorties casques (3.5mm et 2.5mm) par un anneau doré qui rappelle les baladeurs Sony.

L’entrée/sortie ligne ne bénéficie pas de cet anneau, ce qui permet de le distinguer assez aisément.
Sur la tranche arrière on trouve le port micro-USB pour la charge et la connexion avec une source en USB ainsi que les réglages de gain et de bass boost.

Les caractéristiques du nouveau FiiO Q1 Mark II

Le DAC du FiiO Q1 Mark II fait un bond en avant comparé à l’ancienne génération avec l’apparition d’une puce AKM AK4452, capable d’offrir 115dB de dynamique en DAC. En sortie du DAC on trouve un OPA2322 en filtre passe bas et deux OPA926 en ampli pour sortir un signal balanced. Comme sur le FiiO X7 Mark II, le Q1 utilise un switch pour basculer automatiquement de la sortie 3.5mm standard à la sortie 2.5mm symétrique en TRRS. Le bass-boost fait effet sur les deux canaux en amont si activé.

Pour décoder les fichiers et gérer l’USB, le Q1 Mark II fait confiance à une puce XMOS capable de lire les fichiers PCM jusqu’à 384kHz et 32bits ainsi que les fichiers DSD (64/128/256). Deux oscillateurs complètent le circuit afin de clocker en multiple de 44.1 kHz et 48 kHz.

Les sorties casques du FiiO Q1 Mark II sont cerclées d’or jaune.

En tant que DAC, le FiiO Q1 Mark II est certifié MFI, il est donc compatible nativement avec les produits Apple tels que l’iPhone ou l’iPad. Pour Android, ce sera du cas par cas, même si la majorité des modèles disponibles devraient être compatible avec le Q1. Sur PC et Mac, il suffira se connecter en USB pour charger l’appareil ET profiter de la fonction DAC.
Relié à un smartphone ou un baladeur, l’autonomie annoncée est de 10h en DAC et 20h en ampli, de quoi voir venir.

On notera que la puissance de sortie augment fortement une fois relié à la sortie symétrique : 200mW contre 75mW (@32ohms), en high gain il sera possible de relier un casque sédentaire.

Que des bonnes choses pour ce nouveau FiiO Q1 qu’on a hâte de pouvoir tester plus en profondeur. On tient peut-être la la nouvelle référence des ampli-DAC nomades à moins de 100€. (enfin 150€ en Europe)

Branché à l’iPhone le FiiO Q1 Mark II envoie !

FiiO 2017 : Intras Auriculaires

Si les FiiO EX1 n’étaient qu’un simple rebranding des Dunu Titan, Fiio a su développé une gamme complète d’intras en moins de 2 ans. Si les FiiO F1 et F3 visaient l’entrée de gamme, avec les FiiO F5 et F9 la marque veut s’imposer sur ce marché très concurrentiel.

Les intras Infinity Sound de FiiO

FiiO F9

 

Dernier né de la nouvelle gamme d’intras FiiO, les F9 sont les modèles les plus haut de gamme du constructeur. Avec un système hybride composé d’un transducteur dynamique pour les graves et de deux transducteurs à armatures pour les médiums et les aigus, ils rentrent en confrontation directe avec les iBasso IT03 qui partagent la même architecture interne.

Pour le diaphragme de son transducteur dynamique, FiiO a choisi du PEK, un composite plus léger que le titane traditionnellement utilisé sur ce type d’intra. Le rendu est moins agressif, mais aussi moins précis qu’un driver titane. Cependant FiiO compte sur son système hybride pour tirer le maximum de ce driver de 9.2mm, une taille peu commune qui pourrait nous surprendre à l’écoute.

Les transducteurs à armatures sont des Knowles appairés en usine directement puis relié à un filtre maison, la réponse en fréquence faisant état de deux cross over pour un intra trois voies. La sensibilité annoncé est de 106dB/mW pour une impédance de 28 ohms, des chiffres corrects qui permettent au FiiO F9 d’être utilisé avec un smartphone ou un baladeur pas trop exigeant.

Les FiiO F9 sont les premiers intras hybrides de la marque.

La forme des intras rappelle la série HEM d’Optoma Nuforce et l’arrondi de l’arrière de l’intra évoque bien évidemment la série Westone. Mais bon, on ne peut pas blâmer Fiio, l’oreille humaine étant ce qu’elle est, la forme idéale d’un sera forcément toujours très proche voir identique aux retours de scène universels. La canule est orienté à 45° pour bien se caler dans le canal auditif.
La coque est en aluminium usiné puis anodisé, niveau durabilité on est dans le haut du panier.

Ils sont quand même classe ces petits FiiO F9

Le câble est détachable, en MMCX et il est possible de connecter un câble standard en 3.5mm ou la nouvelle série de câble symétrique en 2.5mm TRRS. Seul le câble 3.5mm dispose d’un microphone et d’une télécommande par contre, les sorties 2.5mm étant dépourvues de contrôles (réservés aux prise jack 3 pôles).
FiiO fournit 6 paires d’embouts silicones avec son F9, trois paires standards et trois paires « bass » avec une textures différente.

La (très) bonne surprise vient du prix de l’intra : 99.99$ ou 149€, ce qui en fait un excellent rapport qualité/prix compte tenu des accessoires et surtout de l’architecture embarquée.

Le câble 2.5mm TRRS est désormais standard chez FiiO

FiiO 2017 : Infinity Sound et ensuite ?

En 10 ans, FiiO a su continuellement se réinventer et souvent avec brio. Grâce à une oreille toujours tendue vers la communauté des audiophiles, le constructeur a toujours su taper juste sans trop taper au portefeuille. Avec sa série infinity sound, FiiO uniformise sa gamme d’appareils avec une identité commune articulée autour de la sortie 2.5mm.
Si beaucoup d’entre vous n’ont pas encore sauté le pas, avec un combo FiiO Q1 Mark II et FiiO F9 on verra peut-être un démocratisation des appareils balanced. Ou alors cela restera cantonné à un marché de niche, comme les Mini Disc ou le SACD.

Tout est en symétrique chez FiiO désormais.

En attendant, avec un nouveau baladeur haut de gamme capable de streamer en Hi-Res et d’accepter deux cartes micro-SD, le FiiO X7 Mark II est une alternative solide aux ténors du marchés que sont Astell&Kern, Sony ou encore Cowon et iBasso.

Le FiiO X3 Mark III devrait lui aussi trouver aisément son public, mais son design nous laisse encore sur notre faim, mais il faut savoir regarder la beauté intérieur et son Double DAC Burr-Brown. Surtout le double DAC en fait, affaire à suivre.

www.audiogarden.fr

Cette image nous fait bien rire !

Haja Randrianarison 40 posts

Musique, matos, gadgets. On mixe le tout, et hop !

Pas de commentaire

There are no comments in this article, be the first to comment!

Leave a Reply